La fenêtre balcon

La fenêtre balcon ressemble à une fenêtre classique lorsqu’elle est fermée, offrant une excellente isolation acoustique et thermique, ainsi qu’un apport en luminosité. Ouverte, elle agrandit l’espace en créant un espace extérieur.

La fenêtre balcon : un concept récompensé

fenetre-balcon-Bloomframe-KAWNEER
Fenêtre balcon Bloomframe® de Kawneer

Cette innovation, dont le pionner est Kawneer, spécialiste des systèmes architecturaux en aluminium, est aujourd’hui proposée par plusieurs fabricants, Fakro et Velux par exemple.

Déclinée en version pour façades ou sous combles, cette fenêtre atypique s’adapte pour des projets de rénovation et pour le neuf. Sa particularité  Elle est indécelable quand elle est fermée mais une fois ouverte, elle offre une vue dégagée et toutes les joies que peut procurer un balcon… l’effet de surprise en prime !

La fenêtre balcon : une fenêtre 2 en 1

fenetre-balcon-de-toit-de-FAKRO
Fenêtre balcon de toit de Fakro

Plus grand que sur une fenêtre classique, le cadre supérieur de la fenêtre balcon peut se décliner en plusieurs dimensions en fonction des besoins et attentes esthétiques de chaque bâti. C’est le cadre inférieur, en s’ouvrant par poussée qui permet de créer le balcon.

Ce concept est motorisé, ainsi l’ouverture et la fermeture se fait par un simple clic sur une télécommande ! Il se décline en deux systèmes :

 

 

 Comment ça marche ?

  • La fenêtre balcon sur façade est composée d’un double châssis articulé qui se déploie grâce à des leviers puissants. La partie basse de la fenêtre s’abaisse pour se transformer en plancher, tandis que des barrières latérales se déplient afin de sécuriser les côtés. Enfin, la partie haute de la fenêtre fait office de garde-corps.
    L’ensemble, en verre feuilleté offre solidité, transparence et luminosité pour un rendu esthétique très contemporain.
  • La fenêtre balcon peut aussi être installée sur un toit, plus précisément dans le cas de combles aménagés. Mais attention, ce concept ne convient pas à toutes les maisons ! Pour l’installer, il faut que la toiture dispose d’une pente comprise entre 35° et 53°. En effet, ce concept exige d’avoir un toit assez pentu. Dans le cas d’une application sur toit, on peut aussi parler de « verrière balcon », qui traduit bien le rendu visuel. La partie haute de la fenêtre se lève pour formerun petit toit, tandis que la partie basse se déplie vers l’extérieur afin de créer le garde-corps. Des barrières latérales se déplient également : elles permettent de sécuriser les côtés.

Si le concept de la fenêtre balcon séduit pour l’ingéniosité de son système, ce produit est un équipement haut de gamme. Selon la dimension et le matériau, il faut débourser en moyenne entre 3000€ et 10 000 € (hors pose).

 

Que pensez-vous de cet article ?