Les différents types de crédence pour la cuisine

crédence cuisine

La crédence de cuisine n’est pas que décorative. Elle protège le mur des projections et éclaboussures en tout genre. La crédence doit donc avoir des qualités d’étanchéité, de résistance à la chaleur et être facile à entretenir.

Elle doit aussi être en accord avec le style de la cuisine. Voici un tour d’horizon des différents matériaux possibles, de leurs atouts et de leurs inconvénients.

Guide Cuisine 

La crédence traditionnelle en carrelage

Choix traditionnel dans la cuisine, le carrelage s’affiche désormais en différents styles : les dimensions, les couleurs et les matériaux sont nombreux. Ainsi, on peut opter pour une crédence en carreaux de ciment – très tendance ! – ou opter pour un effet mosaïque. Les puristes choisiront un carrelage en faïence ou en céramique, par exemple.

  • Avantages :
    – Le carrelage est simple à entretenir. Un coup d’éponge et un nettoyant ménager (type vinaigre blanc) lui redonneront son éclat.
    – Grâce à une nouvelle génération de carrelage disposant de couches d’accrochage spécifiques, il n’y a plus nécessairement besoin de déposer l’ancien carrelage.
    – Le carrelage résiste à la chaleur et à l’humidité, même si ces caractéristiques varient légèrement selon le type de carrelage choisi.
  • Inconvénients :
    Les joints ont tendance à s’encrasser avec le temps. Pour y remédier, vous pouvez opter pour des carreaux dits rectifiés.

La crédence en stratifié se marie à tous les styles

Même s’il est moins résistant que le carrelage, le stratifié reste un bon choix et un bon compromis entre esthétique et budget. Attention néanmoins aux stratifiés bas de gamme. La crédence en stratifié s’adapte à tous les styles grâce à une large variété de coloris et de décors : imitation bois, pierre, béton ciré, métal… Il crée l’illusion !

  • Avantages :
    – Muni d’une simple éponge, vous pourrez nettoyer facilement votre crédence en stratifié.
    – C’est aussi une solution simple à mettre en œuvre pour dissimuler les défauts d’un mur.
  • Inconvénients :
    On le déconseille devant une table de cuisson. Il se compose de plusieurs couches de papier kraft superposées, ce qui le rend sensible à la chaleur.

Quotatis vous permet de trouver des artisans qualifiés et disponibles près de chez vous.

En réalisant une demande de devis vous pourrez comparez jusqu'à 5 propositions d'artisans qualifiés

Demander un devis

La crédence en verre, sophistiquée et élégante

Le verre est devenu un matériau de choix dans les cuisines contemporaines. Il assure élégance et style. Par ailleurs, c’est un matériau qui offre un large de choix de finitions et de couleurs. Généralement disponible sous forme de carreaux ou de panneaux de 4 à 6 mm d’épaisseur, la crédence en verre peut être mate, laquée, satinée ou à effet miroir. Il est aussi possible d’opter pour la sérigraphie ou même pour une crédence lumineuse !

  • Avantages :
    – Le verre est, en fait, très résistant et nécessite peu d’entretien (pas de joints !).
    – Il apporte éclat et sophistication à la cuisine
  • Inconvénients :
    Lors de la pose, veillez à prendre vos précautions quand vous manipulez le verre. Par la suite, nettoyez régulièrement votre crédence, le verre salit vite et est sensible aux rayures.

La crédence en inox, inspirée des cuisines professionnelles

L’inox est aussi un matériau qui fait fureur dans les cuisines contemporaines. Emprunté au monde professionnel, il est hygiénique et endurant. On peut, par exemple, combiner crédence et plan de travail en inox pour un rendu digne des cuisines de professionnels.

  • Avantages :
    – L’inox ne craint ni la chaleur ni l’humidité et reste stable dans le temps. Les professionnels l’adoptent pour ses propriétés sanitaires.
    – Un chiffon humide et un produit non abrasif suffisent à nettoyer une surface en inox.
  • Inconvénients :
    – Malgré un entretien en apparence facile, l’inox se tache facilement. Il craint les rayures et peut patiner avec le temps.

La crédence en bois, pour les amateurs d’authenticité

La crédence en bois peut tout à fait convenir à une cuisine actuelle, de style scandinave, par exemple. Elle se décline en bois massif, en bois contrecollé ou en bois lamellé-collé. Elle nécessite un certain entretien pour durer. Si vous optez pour une crédence en bois, évitez de l’installer devant un évier ou une table de cuisson : elle craint les éclaboussures.

  • Avantages :
    Le bois est un atout esthétique. Esprit scandinave ou chalet, il réchauffe la pièce.
  • Inconvénients :
    Ce type de crédence requiert un traitement qui assurera sa longévité : on la colle directement au mur, puis on l’huile et on la vernit, afin de la protéger. Il faut être précautionneux au quotidien, donc la crédence en bois n’est pas pour tout le monde !

La crédence en pierres : naturelle ou de synthèse ?

La crédence en pierres offre un charme indéniable à la cuisine. Elle peut être en pierre naturelle ou bien en pierre de synthèse. Les crédences en pierres naturelles sont des valeurs sûres. En fonction du style de la cuisine, on opte pour du granit, de la pierre bleue de Belgique ou de la pierre de Bourgogne. Ce type de crédence trouvera sa place dans une cuisine de charme, au style authentique. Quant aux pierres de synthèse, elles coûtent moins cher mais offrent un rendu visuel proche de l’esthétique des vraies pierres.

  • Avantages :
    – Ces crédences apportent une touche d’authenticité dans la cuisine et peuvent s’associer à des matériaux modernes, notamment en plan de travail.
    – Elles s’entretiennent facilement, avec un détergent doux. De plus, la pierre de synthèse peut être repolie ou poncée en cas de coups.
  • Inconvénients :
    – La pierre naturelle reste un choix onéreux, de même que la pierre de synthèse (qui est néanmoins moins chère).
    – Suivant la provenance de la pierre naturelle, un traitement imperméabilisant pourra être requis (attention aux pierres poreuses).

La crédence en « solid surface », un choix haut de gamme

Les « solid surfaces » se sont démocratisées, en plans de travail ou en crédences. Le Corian® en est le plus illustre exemple, mais d’autres fabricants se disputent ce marché, comme l’Hi-Macs® ou encore le Krion®. Ces matériaux haut de gamme offrent une esthétique contemporaine à la cuisine, d’autant plus quand crédences et plans de travail se coordonnent. Grâce à une large palette de coloris, la crédence se marie harmonieusement aux meubles de cuisine.

  • Avantages :
    – Une crédence en « solid surface » offre un toucher satiné et un rendu lisse haut de gamme.
    – Hyper résistante, la crédence en résine ne craint pas les taches alimentaires car elle est non poreuse. De même, elle s’entretient facilement avec des produits ménagers classiques.
  • Inconvénient :
    Son coût élevé !

Mais cette liste n’est pas exhaustive ! On peut aussi choisir de matérialiser une crédence avec de la peinture, par exemple. Le choix des coloris est vaste, de même que les effets (brillants, mats, satinés). C’est une solution facile et économique. Choisissez une peinture adaptée pour résister aux chocs éventuels et aux salissures.
On peut même opter pour une peinture ardoise qui permettra d’écrire sur le mur !
Il est aussi possible de choisir une crédence adhésive. Elle remplacera facilement un vieux carrelage fatigué, par exemple. Décors carreaux de ciment, esprit champêtre ou imitation carrelage ancien : tout est permis !

Vous souhaitez estimer le prix de votre cuisine ? Consultez notre Guide Prix Cuisine sur-mesure

Que pensez-vous de cet article ?