Cuisine : pour ou contre le rangement ouvert ?

cuisine

La cuisine ouverte est synonyme de cuisine contemporaine ! Mais est-ce vraiment pratique à vivre au quotidien ? Faut-il ouvrir ou fermer l’espace cuisine ? Avantages et inconvénients d’une configuration de cuisine ouverte et fermée. 

Guide Cuisine 

POUR : les rangements ouverts structurent l’espace

Les rangements ouverts s’adaptent très bien aux cuisines au style épuré, comme les cuisines scandinaves par exemple. Épurée et habillée de matières naturelles comme le bois clair, la cuisine scandinave aime les lignes sobres. On peut opter pour des étagères en bois, qui structurent l’espace en s’affichant sur des murs blancs.

On peut aussi revêtir la partie au-dessus de l’étagère d’un papier peint à l’esprit graphique ou exotique. Cet habillage dynamise l’espace !

Les rangements peuvent servir à créer une unité visuelle entre le salon et la cuisine. Sans mur de séparation, on mise sur les rangements ouverts façon bibliothèque, qui courent de la cuisine jusqu’au living. Dans les rangements ouverts, on peut entreposer la vaisselle côté cuisine et/ou des livres de recettes et continuer du côté du salon dans un esprit plus décoratif. Livres, bibelots ou photos de famille viendront occuper ces rangements dans un esprit bibliothèque très contemporain.

POUR : les rangements ouverts apportent du peps

Pour apporter de la couleur, on peut aussi miser sur les rangements ouverts. On peut ainsi harmoniser un ou plusieurs pans de murs avec des rangements de la même couleur. Le jaune, l’orange ou tout autre coloris chaud ou clair apporteront plus de lumière et créeront aussi une impression d’espace. Sur un mur blanc, on peut aussi jouer le contraste avec des rangements ouverts d’une couleur tonique pour apporter du peps !

Étagères, casiers ouverts ou même niches aménagées : tout est permis !
Les rangements ouverts apportent du rythme et contribuent à l’esprit décoratif de la cuisine.

POUR : le mariage des rangements ouverts et fermés

On peut aussi alterner meubles ouverts et meubles fermés. Par exemple, on crée un linéaire de meubles suspendus et ouverts au-dessus d’un ensemble fermé intégrant l’électroménager. Mais on peut aussi créer un encadrement avec des rangements ouverts. Ils permettent d’exposer les objets que l’on affectionne ou qu’on utilise le plus souvent dans un esprit déco, tout en libérant de la place dans les placards fermés. On s’amuse avec le contraste ouvert/fermé. Non seulement cette solution offre du rangement supplémentaire, mais en plus, elle permet d’alléger l’esthétique d’ensemble, en créant une alternance. On peut alors s’amuser avec des formes et des couleurs différentes (pas plus de trois !).

De la même manière, les rangements ouverts s’invitent dans l’îlot central. Ce dernier peut renfermer des rangements, parfois des deux côtés. S’il donne sur la pièce de vie, on mise sur les éléments ouverts côté living, afin de créer une transition naturelle entre la cuisine et le reste de l’habitat. On peut aussi alterner rangements ouverts et fermés, ou même opter pour des portes vitrées. 

CONTRE : l’entretien contraignant

Les rangements ouverts libèrent de la place et apportent une note décorative. En revanche, pour que le rendu fasse son effet, il faut que le rangement soit parfait ou organisé. D’autant plus si la cuisine est ouverte sur la salle à manger. Fermés, les rangements permettent de dissimuler les objets en désordre aux yeux des invités. Mais une fois ouverts, tout le monde a vue sur vos placards. 
De la même manière, les rangements ouverts requièrent plus d’entretien. Ils sont sujets à la poussière, en particulier s’il s’agit d’étagères. 

Jeux de couleur, mélange d’éléments ouverts et fermés : la cuisine se fait plus décorative que jamais ! On se laisse donc tenter, à condition de veiller à entretenir régulièrement ces éléments. 

 

Que pensez-vous de cet article ?