Quand la climatisation est un atout bien-être et santé

climatisation santé

Pour ceux qui sont sensibles à la chaleur, l’été peut se transformer en cauchemar. Sommeil de mauvaise qualité, fatigue, irritabilité…autant de symptômes qui peuvent gâcher la période estivale. Installer une climatisation peut être la solution pour ne plus subir la chaleur.

Guide Climatisation

Parmi les solutions qui permettent de rafraîchir l’air intérieur et améliorer notre confort, la climatisation : outre l’air frais qu’elle diffuse, elle agit aussi comme un purificateur d’air et permet de maîtriser le taux d’humidité. De nombreuses techniques de climatisation sont disponibles sur le marché, et certains modèles de climatiseurs permettent même de conjuguer confort et bien-être avec économie d’énergie.

La climatisation : une diffusion d’air frais et purifié

Les fortes chaleurs sont parfois difficiles à supporter en été. Lorsque l’on habite en ville, en particulier, la sensation peut vite devenir étouffante. Ouvrir les fenêtres n’est pas suffisant pour créer une arrivée d’air, sans compter que le bruit extérieur peut nous dissuader de le faire (surtout la nuit). Par ailleurs, en période de pic de pollution, faire entrer l’air extérieur dans la maison n’est pas une solution idéale. De ce fait, la climatisation se présente comme le meilleur moyen  pour combiner confort, silence et qualité de l’air.

Grâce à une régulation simple de la température, la climatisation permet de ressentir immédiatement les bienfaits d’un air frais. Avec un abaissement possible de la température de 5 à 6° C maximum (attention aux trop grands écarts), l’air intérieur est non seulement plus frais, mais également moins humide.

Climatisation : quel impact sur la santé ?

La chaleur est l’ennemie des personnes sensibles : les enfants en bas âge, les femmes enceintes, mais aussi les personnes âgées. Opter pour une climatisation permet de minimiser certains risques. Elle assure confort jour et nuit, évitant ainsi :

  • les coups de chaleur et la déshydratation, notamment chez les personnes les plus vulnérables.
  • les problèmes cardiovasculaires chez les individus prédisposés.
  • les symptômes associés aux maladies respiratoires.

De plus, la climatisation permet de bien dormir la nuit.

Des climatiseurs qui déshumidifient l’air

La climatisation peut aussi « soulager » les personnes allergiques. Équipés d’une filtration de qualité, les modèles de climatiseurs actuels permettent en effet de purifier l’air intérieur. En filtrant poussières, pollens, mais aussi mauvaises odeurs et fumées de cigarette, la climatisation diffuse un air ambiant beaucoup plus sain ! Certains climatiseurs sont même équipés d’un système d’assainissement de l’air, assurant la diffusion d’un air sain en continu.

Par ailleurs, les climatiseurs assurent souvent une fonction de déshumidificateur. Un taux d’humidité supérieur à 50% favorise la prolifération de bactéries, mais aussi l’arrivée de nos « amis » les insectes. Donc, un trop fort taux d’humidité dans l’air intérieur peut être néfaste, en particulier chez les personnes asthmatiques et allergiques qui peuvent contracter des maladies respiratoires.

L’humidité contenue dans l’air est malheureusement encore un facteur trop souvent rencontré dans nos habitats. Or, un climatiseur bien entretenu et utilisé à bon escient peut donc permettre de réduire le taux d’humidité.

Nos conseils pour une climatisation sans danger

Confort immédiat, qualité de l’air et maîtrise du taux d’humidité sont autant d’atouts qui vous feront mieux apprécier le quotidien. Il est cependant indispensable de vous référer au mode d’emploi de votre équipement avant sa mise en route, mais aussi pour l’entretenir.

  • Les systèmes mal entretenus favorisent une concentration élevée de poussières et d’allergènes et donc, aggravent les symptômes des personnes allergiques. Un bon entretien vous permettra de profiter seulement des bénéfices de la climatisation. N’hésitez pas à confier cette tâche à un professionnel.
  • De même, évitez les écarts importants (et répétés) de températures. L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie préconise une température de 26°C et un différentiel de température 4 à 5°C seulement. Par ailleurs, certains climatiseurs sont maintenant capables de conserver un différentiel constant entre les températures extérieures et intérieures, une option idéale pour éviter les chocs thermiques… et l’angine !

A savoir

Ce n’est donc pas la climatisation en tant que telle mais l’entretien de votre équipement et son usage (choc thermique) qui sont déterminants pour un air sain et frais !