Le choix d’une véranda en kit : économique et à portée de tous

Moins chère, plus rapide à installer… la véranda en kit n’a-t-elle que des avantages ? Sa pose nécessite quand même l’intervention d’un professionnel car il s’agit d’une opération qui reste délicate.

Guide Véranda

Le choix d’une véranda en kit = véranda low-cost ?

  • Le prix d’une véranda en kit dépend en réalité du matériau utilisé, de la dimension et du modèle, pré-formaté ou construit en atelier sur-mesure.
  • Les vérandas pré-formatées, prêtes à être installées, sont composées de pièces prédécoupées (toiture, structure et accessoires) à monter sur place. Les trous sont en général pré-percés et les panneaux pré-vitrés. Même les vis et le silicone sont fournis.
  • D’autres vérandas en kit peuvent être fabriquées entièrement sur-mesure en usine. Mais toutes sont proposées dans des formes rectangulaires ou carrées. Aucune fantaisie architecturale n’est prévue !
  • La garantie de l’une comme de l’autre est de 10 ans environ.
  • Comptez entre 2 000 et 12 000 € le modèle selon la dimension et les matériaux choisis, hors dallage, pose, maçonnerie et raccordement.
  • Méfiez-vous des premiers prix : votre véranda risque de ne pas répondre à vos besoins, notamment en terme d’isolation.

Les limites de la véranda en kit

  • Si le choix des formes s’avère limité, les dimensions le sont aussi. En principe, une véranda en kit n’excède pas les 15 m2. La véranda en kit convient donc pour les petits projets d’extension de maison rapide à mettre en œuvre et pour une utilisation plutôt d’appoint.
  • Dans 80 % des cas, la porte d’accès extérieure à la véranda est une porte battante.
  • Vous pouvez optez pour du PVC, de l’aluminium, du bois, des panneaux de verre ou de polycarbonate. Le PVC est le matériau est le plus économique, l’aluminium le plus résistant et le bois le plus isolant. Le verre est lourd tandis que le polycarbonate beaucoup plus abordable est facile à poser.

Attention à l’emplacement !

  • Même si vous optez pour une véranda en kit qui vous est livrée en pièces détachées, prévoyez au préalable son emplacement.
  • Le véranda ne doit pas être plus haute que la maison, posée sur une dalle de la même hauteur que le sol de la maison. Pensez à inclure les fondations et la chape à vos calculs.
  • La véranda ne doit pas trop empiéter sur votre jardin : pas plus de 25 à 50 % du terrain.
  • Un terrain plan est préférable car une surface en pente risque de grever votre budget en augmentant le prix du terrassement et des fondations.
Que pensez-vous de cet article ?