Quand le carrelage imite le parquet…

carrelage

Profiter d’un parquet avec les avantages du carrelage est un compromis idéal !  Résistance à l’eau et à l’usure, durable, facile à entretenir, quand le carrelage imite le parquet…on dit OUI ! 

Guide Carrelage

Le carrelage imitation bois : l’alternative au parquet

Les inconditionnels du parquet peuvent être dubitatifs : pourtant, le parquet imitation bois remplit sa mission. Il crée l’illusion du bois ! Le carrelage imitation parquet est disponible dans différentes dimensions, rectangulaires, carrées et même lames pour renforcer encore l’illusion. Les grandes surfaces de bricolage, les enseignes spécialisées et marques haut de gamme sont autant de spécialistes auprès desquels il est possible de trouver votre bonheur.

Généralement, le carrelage imitant le bois est en céramique ou, plus souvent, en grès cérame. Ce dernier permet de produire des carrelages esthétiques, qui imitent d’autres matériaux de manière saisissante, et c’est le cas du carrelage imitation bois !

En fonction du matériau dont les carreaux sont faits, des finitions et des dimensions, les prix varient de 20 à plus de 60€ le mètre carré hors pose.

Un carrelage qui répond à tous les styles

L’atout principal du carrelage imitation bois est donc de rendre le charme du bois sans ses inconvénients. Pour commencer, le carrelage imitation bois peut s’adapter à tous les styles car il se décline en différents effets, tout comme le véritable parquet ! Le carrelage imitation bois peut donc se parer de couleurs différentes, reproduire un certain veinage, imiter du bois clair ou exotique…

Pour encore plus de réalisme, optez pour du carrelage grès cérame rectifié. La rectification permet d’obtenir des carreaux aux formats totalement identiques, les joints devenant quasiment invisibles. Cette option est plus chère à l’achat, mais le rendu visuel en est d’autant plus proche de l’effet parquet recherché. Chez certains fabricants, on peut même retrouver des effets typiques du parquet, comme la marqueterie !

Autre option pour une illusion encore plus saisissante : portez votre choix sur des carreaux de formats lames. Afin d’accentuer l’effet de profondeur d’une pièce, posez vos lames de carrelage dans le sens de la longueur. Dans une pièce étroite, on conseillera plutôt une pose en largeur, qui donnera à la pièce une impression de grandeur.

Le carrelage imitation bois : les avantages

  • Contrairement au bois véritable, le carrelage imitation bois ne craint pas l’eau. Dans le cas de carreaux en grès cérame, l’absorption est même quasiment nulle. Donc, on peut opter pour cette solution dans toutes les pièces de la maison, y compris les pièces humides (salle de bain, cuisine). Si vous rêvez d’un sol boisé dans la salle d’eau, c’est possible grâce à cette solution ! On peut également opter pour ce type de carrelage en pose murale dans la douche ou même aux abords d’une piscine ! De même, il peut venir agrémenter un extérieur, par exemple une terrasse. En effet, il ne craint pas les intempéries : ni la pluie, ni le gel. Comme il résiste aussi aux UV, il ne risque pas non plus de perdre de sa superbe au fil du temps. Au moment de l’achat, référez-vous aux normes de glissance en fonction de la destination du carrelage qui sera posé au sol (pièces humides, à fort passage, extérieur…).
  • De même, le carrelage dispose d’une forte résistante à l’usure et aux rayures, bien mieux qu’un parquet en bois véritable. Grâce à ses qualités de résistance, on peut également en installer dans les pièces qui ont un fort taux de passage.
  • Le carrelage imitation bois ne craint pas non plus la chaleur, donc sa surface ne risque pas de noircir en cas de contact accidentel avec des objets chauds, par exemple.
  • Le carrelage en grès cérame est idéal si vous avez un chauffage au sol. La conductivité thermique de ce matériau permet un bon rendement de ce type d’installation.
  • Le carrelage bénéficie d’une belle longévité, d’autant plus s’il est en grès cérame.
  • Contrairement au bois véritable, le carrelage ne nécessite aucun traitement spécifique.
  • Enfin, il est facile à entretenir (avec de l’eau savonneuse et un chiffon humide), mais en cas de taches plus difficiles à retirer, on peut très bien utiliser des produits ménagers plus abrasifs. Aucun risque avec un carreau de bonne qualité !

A noter

Le carrelage a beau imiter le bois, il ne renvoie pas la chaleur d’un parquet véritable. Il reste froid sous les pieds, ce qui peut déplaire à certains, surtout en hiver.
Néanmoins, ses nombreux atouts, à commencer par son excellente résistance à l’humidité, sa durabilité et son bon rapport qualité-prix en font une alternative intéressante au parquet.

 

 

Que pensez-vous de cet article ?