Bien isoler sa véranda : les 5 points à ne pas négliger

Structure, orientation, toiture, vitrage, sol peuvent influer sur l’isolation de la véranda. Ce sont les cinq points à étudier pour disposer d’une pièce de vie confortable et bien isolée.

Guide véranda

1.Une structure plus ou moins isolante selon le matériau

Chaque matériau composant la structure de la véranda bénéficie de ses propres capacités isolantes. Ainsi, le bois est le plus isolant par nature. Pour le métal comme l’aluminium, les profilés doivent absolument être à rupture de pont thermique. Il faut éviter avant tout les ruptures dans l’isolation et aux points de jonction qui provoquent inévitablement des pertes de chaleur.

2.Choisir la bonne orientation

Bénéficier des apports naturels du soleil est capital. Choisir une bonne exposition est donc l’un des facteurs principaux de réussite d’une véranda. Cette exposition – Sud dans le Nord, Sud-Est ou Est dans le Sud – participe au confort thermique.

3.La toiture, une vraie barrière isolante

Le toit ne protège pas que de la pluie. Les toitures de verre sont les plus difficiles à gérer car elles chauffent plus qu’il ne faut l’été et ne sont parfois pas assez isolantes quand il fait froid. L’idéal est l’option panneaux sandwich, moins esthétiques, mais composés de deux couches d’aluminium séparées par un film isolant. Idem pour les panneaux en polycarbonate dans lesquels peuvent être insérées des billes isolantes. Encore plus performantes, les toitures en tuiles ou en ardoises peuvent être traitées comme une toiture de maison incluant une isolation performante.

4.Ne pas négliger le vitrage

La pose d’un double vitrage est impératif et l’isolation est encore plus performante s’il s’agit de panneaux de double vitrages à isolation renforcée. L’air entre les deux vitres est alors rempli d’un gaz qui compose la couche isolante. Il existe également des vitrages à contrôle solaire qui renvoient une partie des rayons du soleil et évitent une surchauffe l’été. L’isolation acoustique peut aussi être prise en compte dans les vitrages pour les vérandas installées dans des zones bruyantes.

Vous pouvez également renforcer l’isolation des vitres par la pose de stores intérieurs, thermo-réflecteurs ou de volets sur la toiture et les parois verticales pour créer une barrière supplémentaire contre le froid la nuit.

5.Isoler le sol

Des pertes de chaleur peuvent être causées par les fondations. La dalle sur laquelle repose la véranda doit être étudiée pour éviter les remontées d’humidité et de froid. Une membrane étanche, un feutre bitumineux ou des panneaux de mousse isolante font l’affaire. Le mur sur lequel s’appuie la véranda doit être chauffé l’hiver pour éviter toute sensation de paroi froide.

Que pensez-vous de cet article ?