La lavande : une solution naturelle pour isoler votre maison

La lavande

La lavande est facilement disponible dans certaines régions comme la Provence. En effet, les distilleries ne savent pas toujours quoi faire après utilisation de ce déchet agricole : on peut donc parfois la récupérer gratuitement. Certains producteurs locaux pourront aussi vous les proposer gratuitement. Sinon, elle peut s’acheter à moindre coût : comptez environ 40€/m3.

Des qualités naturelles d’isolant

En utilisant la lavande, disponible abondamment et localement, on valorise ainsi une filière locale et on évite l’énergie grise liée au transport… Matériau écologique, la lavande est aussi multi-usages et peut notamment être employée pour isoler les murs, les toitures et même les sols. Elle peut être utilisée pour la fabrication de matériaux de construction et d’isolation, en vrac, en bloc prêt à l’emploi ou encore en botte.
La lavande est considérée comme une masse thermique naturelle : elle capte la chaleur le jour, la conserve et la restitue la nuit. En effet, la paille de lavande s’adapte au climat. En cela, c’est une matière qui possède des propriétés naturelles de thermorégulation : elle régule la température aussi bien en hiver qu’en été. En outre, la paille de lavande possède des propriétés d’hygrorégulation, c’est-à-dire qu’elle permet une régulation naturelle du taux d’humidité. En bref, elle dispose des propriétés idéales pour un isolant thermique !

Durable et résistante

Grâce à sa capacité thermique élevée, la lavande est aussi une matière naturelle qui protège contre les risques d’incendie. La paille de lavande est, en outre, un très bon isolant phonique.
Utilisée seule, la paille de lavande est un isolant thermique de performance moyenne car sa résistance thermique est de 5,5 pour 30 cm d’épaisseur en fonction de son conditionnement.  En revanche, la lavande en vrac et broyée peut être mélangée à de la chaux aérienne, ce qui permet l’obtention d’un enduit aux performances thermiques et phoniques intéressantes. En outre, la lavande, composée de silice, offre une résistance naturelle aux micro-organismes. L’essence de lavande lui confère en effet des qualités de répulsif contre les insectes.

Utile en auto-construction

Utilisée pour isoler les combles ou bien les murs, en remplissage d’une ossature en bois, par exemple, la lavande dispose de propriétés intrinsèques qui en font un éco-matériau durable, qui ne produit aucun dégagement toxique ni en cours d’utilisation ni en cas d’incendie. Prisée dans les auto-constructions, l’installation de paille de lavande ne nécessite pas de connaissance technique particulière, mais doit être néanmoins protégée par un parement adapté pour contrer les risques d’incendie. La paille de lavande, tout comme les autres pailles, est en effet très inflammable si elle est utilisée seule.

En plus d’être économique, compostable et recyclable, la lavande dégage également une bonne odeur de Provence. Un petit plus qui vient s’ajouter à la liste des qualités de cet isolant naturel – thermorégulateur, hygrothermique, isolant phonique et résistant aux insectes… – qui manque encore de reconnaissance auprès du grand public.

Que pensez-vous de cet article ?