Questions/Réponses

Qu’est-ce qu’un faux plafond ?

Le faux plafond est une sorte de deuxième plafond. Il s’agit en fait d’une structure ajoutée au plafond existant pour améliorer l’esthétique, dissimuler un plafond endommagé, structurer différemment l’espace habitable en baissant la hauteur de la pièce ou encore renforcer l’isolation acoustique et thermique.

Besoin d’un pro ?

On distingue deux types de faux plafond : le plafond tendu et le plafond suspendu.

  • Pour le plafond tendu, le principe consiste à tendre entre les murs une toile, aux coloris et aux motifs très variés. Cela peut être du PVC, polyester, polyuréthane ou une toile textile et l’on peut y inclure des leds, ce qui permet de dissimuler les branchements et les arrivées électriques. La mise en œuvre doit être parfaite pour une esthétique réussie. Le plafond tendu est créé sur-mesure après qu’un professionnel ait pris les dimensions.
  • Les plafonds sans PVC sont posés à froid tandis que les plafonds avec PVC sont tendus à chaud pour assouplir la matière. Ces derniers restent plus fragiles qu’un plafond tendu à froid.
  • Pour le plafond suspendu, on pose une structure visible avec des rails sur lesquels viennent se fixer des lames de PVC ou de bois, des panneaux de plâtre ou encore des parements spéciaux : briques à plafond en terre cuite ou céramique maintenues par des crochets. C’est souvent le système retenu en cas de rénovation car le plafond suspendu permet d’abriter les matériaux isolants et les câbles.