Questions/Réponses

Pas de pression d’eau chaude : que faire ?

Un manque de pression localisé peut être causé par un robinet et/ou filtre entartré. Vous en viendrez à bout en le plongeant dans du vinaigre blanc. Sinon vous pouvez remplacer la partie endommagée. Si la pression ne revient pas malgré cela, le problème est ailleurs et sûrement plus sérieux.

Un manque de pression d’eau général peut provenir :

  • du réducteur de pression (reconnaissable à sa forme de cloche). En tournant sa vis dans le sens des aiguilles d’une montre, vous pouvez augmenter la pression.
  • de la vanne d’arrêt située côté du compteur. Vérifiez qu’elle soit bien ouverte. Il se peut qu’elle soit partiellement fermée, d’où le manque de pression.
  • de fuites : si la pression n’augmente pas malgré ces vérifications, vérifiez le compteur d’eau. S’il continue de tourner malgré la fermeture des robinets, il y a sûrement une fuite quelque part. Faites appel à un plombier.

Un manque de pression général peut parfois être lié à votre réseau d’alimentation :

  • Renseignez-vous auprès de vos voisins afin de savoir si ce souci est global. Vous pourrez alors vous renseigner auprès de votre distributeur.
  • Vous pouvez vous équiper d’un surpresseur si la pression est inférieure à 0,3 bar. Ce système permet de conserver une pression suffisante et constante même si vous puisez simultanément dans plusieurs points d’eau. Le surpresseur s’installe sur la canalisation d’arrivée d’eau. Il aspire l’eau du réseau et la renvoie dans les canalisations.

Si le manque de pression concerne l’eau chaude, vérifiez votre chauffe-eau.

  • Il est possible que sa vanne d’arrêt soit partiellement fermée. Si elle est défectueuse, faites appel à un professionnel.
  • Dans le meilleur des cas, le problème provient d’un bouchon de calcaire qui obstrue la canalisation de départ de l’eau chaude. Fermez tous les robinets d’eau chaude et actionnez le robinet du groupe de sécurité du chauffe-eau pour diminuer la pression et déplacer le bouchon.