Questions/Réponses

Inondation : que faire ?

Adopter les bons réflexes :

  • Dès la montée des eaux, réfugiez-vous en hauteur (en étage) si cela est possible.
  • Placez les objets électriques en hauteur, hors de portée des eaux et gardez avec vous les produits de première nécessité, tels que denrées alimentaires, médicaments, eau…
  • Tenez-vous informé, si possible, auprès de la Mairie, des médias ou sur internet de la montée des eaux. Renseignez-vous également sur les lieux mis à disposition en cas d’évacuation.
  • Attendez que les autorités responsables vous donnent le feu vert pour réinvestir votre maison.

Besoin d’un pro ?

Évacuer, nettoyer, sécher :

  • Une fois autorisé à réinvestir les lieux, commencez par couper l’alimentation en gaz et en électricité et débranchez tous les appareils électriques présents dans les zones inondées.
  • Commencez immédiatement à évacuer la boue et/ou l’eau stagnante. Les pompiers peuvent procéder efficacement à l’aspiration d’eau grâce à des pompes (cette intervention peut être payante).
  • Jetez les éléments définitivement abîmés, nettoyez et désinfectez (sols, murs) et laissez sécher en aérant autant que possible le logement si le temps le permet. Pour éviter l’apparition et la prolifération de moisissures, cette phase de séchage est indispensable. Si elle prend trop de temps, n’hésitez pas à faire appel à une entreprise spécialisée.
  • Sauvez tout ce qui peut l’être (objets de décoration, électroménager, mobilier) en le faisant sécher à l’extérieur si le temps le permet ou abritez-le de l’humidité.

Appeler immédiatement l’assurance :

  • Ne perdez pas de temps et contactez très rapidement votre assurance. Vérifiez bien qu’elle couvre les catastrophes naturelles.
  • Vous disposez de 5 jours ouvrés à compter de la constatation de l’inondation ou de 10 jours ouvrés à compter de la publication de l’arrêté de catastrophe naturelle au Journal Officiel.
  • Pensez à prendre des photos ou même des vidéos qui seront autant de preuves à communiquer à votre assureur.
  • L’assurance pourra faire appel à un expert qui estimera le coût et la durée des travaux en fonction des dégâts constatés (inondation du sous-sol avec pompage de l’eau, installation électrique ou plomberie à changer, etc.).

 

Que pensez-vous de cet article ?