Questions/Réponses

Ma toiture a des dégâts liés au climat : que faire ?

Des conditions climatiques déplorables ou une tempête ont endommagé votre toiture ? Avant de vous lancer dans des travaux de réparation, la première chose à faire est de protéger la toiture en la recouvrant d’une bâche ou en déblayant d’éventuelles branches pour éviter toute aggravation puis relisez votre contrat d’assurances afin de savoir de quelle manière vous pouvez être indemnisés.

  • Votre contrat multirisques habitation contient nécessairement une garantie qui couvre les dommages causés par la chute d’un arbre, le changement des tuiles abîmées par la grêle ou la réfection d’une toiture emportée ou détériorée par un vent violent.
  • Pensez à prendre des photos pour prouver l’étendue des dégâts et cherchez toutes les factures en votre possession inhérentes aux travaux de votre toiture. Vous disposez d’un délai de 5 jours pour envoyer votre déclaration à votre assureur. C’est lui qui décidera si le passage d’un expert est nécessaire ou pas. L’assurance prend en général à sa charge les montants des réparations à effectuer et les frais de relogement temporaire si votre maison n’est pas habitable en l’état, à condition que cette clause figure dans votre contrat. L’indemnisation dépend de votre assurance : certains prennent en charge la reconstruction, vétusté déduite, d’autres, plus généreuses, proposent un remboursement à neuf.
  • La déclaration de catastrophe naturelle n’est pas obligatoire pour être indemnisée. Elle n’est nécessaire que pour les dégâts liés à une inondation ou à un événement cyclonique. Si on vous réclame un certificat d’intempérie qui précise les conditions météorologiques pour une date et un lieu donnés, vous pouvez le demander au centre Météo France le plus proche de chez vous ou via www.meteo.fr.