Questions/Réponses

Pourquoi ventiler ma toiture ?

La ventilation de la toiture est tout aussi importante que l’isolation puisqu’elle évite l’apparition de moisissures et de champignons due à un excès d’humidité.

Besoin d’un pro ?

La ventilation ou aération, une obligation légale, préserve la pérennité du bâti et participe à une bonne qualité de l’air pour les occupants de la maison. Elle permet également de réguler la température et de diminuer l’accumulation de chaleur. La ventilation s’est notamment avérée nécessaire avec l’aménagement des combles et la mise en place des écrans de sous-toiture qui ne sont pas forcément perméables à la vapeur d’eau et peuvent créer des phénomènes de condensation. Le seul cas où la ventilation n’est pas requise est celui des charpentes à l’air libre avec une isolation des combles sur plancher.

Deux DTU (Documents Techniques Unifiés) définissent les règles à suivre pour une ventilation efficace : les DTU 40.1 et 40.2. L’aération se fait via un vide d’air situé en dessous des liteaux qui supportent les revêtements de toiture et l’écran de sous toiture, soit entre le dessous de ces liteaux et le dessus de l’isolant.

De nombreux accessoires sont disponibles pour assurer une bonne ventilation : closoirs, tuiles de ventilation, chatières…

Le vide d’air est ventilé grâce à des entrées et sorties d’air qui doivent être de même dimensions et qui sont à placer en quinconce. Le closoir garantit alors l’étanchéité du faîte du toit. Les chatières sont quant à elles positionnées sur toute la surface du toit : il s’agit de tuiles de ventilation posées en quinconce. Pour les toitures en zinc, la ventilation est indispensable pour protéger le métal.