Questions/Réponses

Quels sont les différents styles de pose d’un bardage ?

Le bardage en bois, PVC, composite, ardoise, acier, aluminium ou autres s’ajoute une fois la maison construite. Il s’agit d’une sorte de seconde peau qui joue un rôle protecteur et isolant.

Besoin d’un pro ?

La mise en œuvre des lames ou des clins s’effectue à l’horizontal, à la verticale ou en diagonal. Le choix du sens de pose dépend du style que l’on veut donner à la maison et est essentiellement esthétique.

  • Le bardage posé à la verticale donne de la hauteur à la maison mais il permet aussi un bon ruissellement des eaux de pluie qui coulent dans le sens des lames. La pose est facile puisque toutes les lames sont à la même longueur et que les profilés d’angle viennent naturellement épouser le pignon.
  • Le bardage horizontal est le plus fréquemment utilisé mais la pose des lames peut s’avérer compliquée selon la surface à couvrir. En effet, certaines lames peuvent atteindre jusqu’à 6 mètres de long et il faut avoir une bonne dextérité pour les aligner correctement, d’autant qu’il est quasiment impossible de les pré découper. Les coupes dans les angles doivent être traitées pour éviter les infiltrations d’eau en cas d’intempéries.
  • La pose la plus complexe est celle en diagonale car il faut avant poser les tasseaux d’une certaine manière afin qu’ils s’adaptent à ce style de pose. Le ruissellement des eaux de pluie reste un problème avec cette mise en œuvre.

A savoir : quel que soit le type de pose choisi, un bardage doit être ventilé pour éviter les retenues d’humidité. En général, c’est l’épaisseur des tasseaux qui crée une lame d’air.