Questions/Réponses

Comment entretenir ma charpente ?

Une surveillance et un entretien réguliers de la charpente sont conseillés pour la maintenir en bon état.

Besoin d’un pro ?

Que faut-il faire pour prévenir les attaques et les dégradations ?

De simples gestes préventifs suffisent à ce que la charpente reste cette ossature fiable qui soutient la toiture et stabilise la maison.
Qu’elle soit en bois, en métal ou en béton, l’observer, même de l’extérieur, suffit à voir les éventuels défauts de planéité de la ligne faîtière ou de vérifier le bon alignement des tuiles ou des ardoises.

  • Toutes les nouvelles charpentes en bois sont traitées contre les insectes xylophages mais ce traitement doit être renouvelé tous les 10 ans. En frappant sur une ferme ou une poutre, il est facile de détecter la présence ou non de ces petites bestioles.

Si le bois sonne creux, il est sain. S’il sonne plein, il est contaminé et un traitement curatif s’impose, à l’aide d’injecteurs et de pompes hydrauliques qui injectent le produit au cœur même du bois. Le Xylophène est fréquemment employé mais si vous désirez un produit plus  écologique, vous pouvez opter pour du sel de bore. Pour éviter les champignons, il faut traiter les problèmes d’humidité et d’étanchéité et vérifier les systèmes d’aération.

  • L’entretien d’une charpente en métal et d’une charpente en béton est quasiment nul. Les charpentes en métal sont en acier galvanisé et traitées contre la corrosion qui leur promet une grande longévité. On peut cependant effectuer un nettoyage régulier à l’aide d’une brosse métallique ou poncer la charpente avant de la recouvrir d’une peinture de protection. Rien de particulier pour les charpentes en béton qui se composent de béton précontraint, de béton armé et de béton léger, si ce n’est un nettoyage pour enlever la poussière.