Questions/Réponses

Toit en amiante : que faire ?

Les toitures en fibrociment fabriquées avant 1997 contiennent de l’amiante, un matériau très résistant mais qui s’est avéré dangereux pour la santé puisque cancérigène.

En réalité, ce sont les poussières d’amiante qui sont toxiques en allant se loger dans les poumons et dans les organes digestifs et c’est lors de travaux sur les plaques de fibrociment que vous pouvez inhaler ces fameuses poussières. Si votre toit est en bon état, vous ne courrez aucun risque et vous n’avez pas l’obligation de changer de revêtement.

  • Si vous désirez changez votre toiture ou la rénover, ne tentez pas de démonter les plaques contenant de l’amiante, ni de les couper. Faites appel à des professionnels certifiés (Qualification amiante non friable) qui déposeront chaque plaque sans les casser afin d’éviter débris et poussières. Les plaques sont ensuite conditionnées puis emportées dans des déchèteries spécialisées. Cette dépose des plaques d’amiante s’accompagne d’une procédure administrative qui assure la traçabilité des matériaux enlevés. Pour une simple rénovation de la toiture, il est également possible de confiner l’amiante en recouvrant les plaques d’un revêtement en élastomère.

A l’heure actuelle, les plaques de fibrociment mises sur le marché ne contiennent plus d’amiante : vérifiez qu’elles comportent bien la norme NT (Non Asbestos Technology) qui garantit l’absence de ce matériau nocif. Le coût de l’élimination d’une couverture en fibrociment contenant de l’amiante dépend de la technique choisie, de la surface du toit, de son accessibilité mais aussi de son état général et de la proximité de la déchèterie spécialisée.

A savoir : Un diagnostic amiante (appelé état amiante) doit être réalisé pour tous les logements à la vente, dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997.

Que pensez-vous de cet article ?