Combien coûte la pose d’un parquet flottant ?

Le prix de pose d’un parquet flottant varie en fonction de la surface à recouvrir, du type d’isolants à prévoir et s’il s’agit de parquet stratifié ou de parquet contrecollé. 

1. Quels sont les avantages et inconvénients du parquet flottant ? 
2. Quels sont les différents types de parquet flottant ? 
3. Quelles sont les erreurs à éviter avant une pose de parquet flottant ? 
4. Pourquoi faire appel à un pro pour la pose de son parquet flottant ? 
5. Quel est prix d’une pose de parquet flottant ? 

 

1. Quels sont les avantages et inconvénients du parquet flottant ?

Un revêtement de sol présente toujours des avantages mais aussi des inconvénients qu’il est important d’avoir en tête avant de commencer les travaux pour ne pas avoir de mauvaises surprises une fois la pose réalisée. 

Les + 

  • Le parquet flottant s’assemble par un système de clipsage ou d’emboîtement des lames.
  • Ce type de parquet est démontable relativement rapidement, ce qui fait de lui un revêtement particulièrement adapté pour les locations.
  • Le parquet flottant est plus économique que le parquet massif. Un parquet flottant coûte en moyenne 15€/m² tandis qu’il faut compter 39€/m² pour un parquet en bois massif. 

Les – 

  • Selon la composition du parquet flottant, celui-ci peut se révéler parfois un peu bruyant quand on marche, surtout quand on porte des talons.
  • La durée de vie d’un parquet flottant est moins importante qu’un parquet massif collé.
  • Être vigilant quand on installe un parquet flottant qui contient des particules de bois avec un chauffage sol. La chaleur peut contribuer à diffuser des composés organiques volatils (COV), nocifs pour la santé et présents dans ce type de matériau. 

2. Quels sont les différents types de parquet flottant ?

Le prix de votre installation peut varier en fonction du type de votre parquet flottant. Deux solutions sont possibles : le parquet contrecollé ou le parquet stratifié.

  • Le parquet contrecollé: ce type de parquet est la solution économique au parquet massif. Contrairement au parquet massif qui se compose de 100% de bois, le parquet contrecollé ne possède qu’une fine couche de bois massif, appelée couche d’usure dont l’épaisseur est au moins de 3 mm. Une deuxième couche composée de bois standard ou de particules de bois vient stabiliser l’ensemble. Une dernière et troisième couche sert à renforcer l’ensemble.
  • Le parquet stratifié: ce type de parquet n’est pas vraiment un parquet. Il ne contient en effet aucun bois puisqu’il se compose de matériaux de synthèse recouverts d’un film décoratif qui imite le bois. Ce revêtement est le parquet flottant le moins cher, il est reconnaissable grâce à son aspect un peu plastifié. De par sa composition, le parquet stratifié est le plus fragile et le moins résistant de tous les parquets flottants.

A noter : Ces deux types de parquet flottant peuvent se poser sur un revêtement existant. Ainsi, dans le cas d’une rénovation avec un sol en carrelage, un plancher bois, un sol souple comme un sol PVC ou un linoléum, la pose d’un plancher flottant est parfaitement adaptée.

Dans le cas d’un sol avec moquette, tout dépend de l’état et de la nature de celle-ci. Pour une pose de parquet flottant, elle doit être usée ou bien à poils courts.

Dans le cas des sols en fibres végétales type sisal ou jonc de mer, la dépose des anciens revêtements est nécessaire et donc à prévoir dans le budget travaux. 

3. Quelles sont les erreurs à éviter avant une pose de parquet flottant ?

  • Envisager une pose de parquet flottant sur un sol qui n’est pas lisse, propre et sain. Le risque est d’avoir des lames de parquet qui sonnent creux ou qui se déboîtent sur le long terme.
  • Ne pas sortir les lames de leur emballage au moins 48H avant la pose dans la pièce concernée qui doit être à température ambiante.  
  • Ne pas prendre en compte les indications du fabricant inscrites sur l’emballage. Par exemple, vérifiez que le produit est adapté pour un chauffage au sol si le projet concerne ce cas de figure.
  • Faire l’impasse sur la pose d’une sous-couche isolante surtout si la pièce est en étage dans un immeuble collectif.
  • Dans le cas d’une installation avec chauffage au sol, ne pas oublier une protection spéciale à poser avant la sous-couche isolante. Ceci est aussi valable pour les installations situées en sous-sol et pour les sols béton. Cette précaution évite que le parquet se déforme sous l’effet de la chaleur. Cette protection protège aussi votre installation de l’humidité. 

4. Pourquoi faire appel à un pro pour la pose de son parquet flottant ?

  • Le parquet flottant est souvent présenté comme un parquet facile à poser soi-même, mais sa pose nécessite tout de même du temps surtout quand on n’est pas forcément bricoleur. Pour une personne à l’aise avec ce type de travaux et qui sait manier les outils, il faut en moyenne 4-5 heures pour pose un parquet flottant dans une pièce simple de 10m². Faire appel à un professionnel est donc un gain de temps assuré sur la durée de votre chantier. Il sera encore plus habile et précis pour effectuer la mise en oeuvre. 
  • Un professionnel maîtrise les problématiques liées à la pose de chaque type de parquet flottant. Par exemple, il sait qu’il faut obligatoirement poser une sous-couche isolante avant le parquet pour atténuer les bruits de pas dans le logement mais aussi pour les voisins. Une prise en considération indispensable surtout quand on habite en étage dans un immeuble collectif. Un spécialiste choisira le bon produit, adapté à votre type de parquet et la configuration de votre logement.
  • Pour certains cas de figure, il est parfois nécessaire de prévoir une protection supplémentaire comme un film pare-vapeur en plus d’une sous-couche isolante. C’est ainsi le cas des logements équipés de chauffage au sol ou des pièces situées en sous-sol par exemple. Un professionnel sait identifier les configurations qui nécessitent des mises en œuvres spécifiques et quels produits utiliser.
  • Le parquet flottant est plus fragile que le parquet massif. Il ne convient donc pas forcement pour toutes les pièces de la maison. Un spécialiste peut vous guider dans vos choix de parquet en fonction de vos besoins et de la pièce du logement.

5. Quel est le prix d’une pose d’un parquet flottant ?

Prix  pour un parquet stratifié flottant  de 15€ à 40€/m² en moyenne 
Prix pour un parquet flottant contrecollé  de 35€ à 90€/m² en moyenne 
Prix pour la pose d’un parquet flottant  15€/m² en moyenne (hors fourniture)

 

Que pensez-vous de cet article ?

Vous avez besoin d’aide pour vos projets de travaux ? Quotatis trouve gratuitement jusqu’à 5 artisans qualifiés près de chez vous. Décrivez votre projet en quelques minutes et choisissez le pro qui réalisera votre installation. 
Quotatis est une entreprise du groupe Adeo (Leroy Merlin, Bricoman, Weldom…) et l’un des leaders européens de la mise en relation entre particuliers et professionnels du bâtiment avec 800 000 projets de travaux détectés chaque année.

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez nos conseils travaux et idées inspirantes pour vous sentir à merveille dans votre chez vous!

Que pensez-vous de cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *