Questions/Réponses

Refaire ses joints de fenêtres : quelle efficacité contre le froid ?

Le joint présente le meilleur rapport qualité prix pour isoler thermiquement les fenêtres. Il permet d’optimiser leur isolation sans avoir à les changer et permet de réduire les déperditions de chaleur en empêchant le froid de rentrer. Comment faire le bon choix parmi les nombreuses propositions ?

Bien que le joint est universel et peut convenir à toutes les matières de fenêtre, certains produits sont plus ou moins bien adaptés au bois, au PVC ou à l’aluminium. Pour le choix de la couleur, préférez-le dans la même teinte que votre menuiserie afin qu’il passe inaperçu. Enfin, si l’espace à traiter est irrégulier, il est préférable d’opter pour un joint épais.

Il existe différentes matières de joints : mousse, caoutchouc, silicone ou encore métal.

  • Le joint mousse est peu résistant et il faut le changer régulièrement mais c’est le moins cher du marché.
  • Le joint en caoutchouc est plus efficace et possède une durée de vie plus importante que la mousse, mais il est plus adapté à l’isolation acoustique que thermique.
  • Le joint en silicone est le plus qualitatif. Il s’applique au pistolet et garantit une bonne efficacité tant sur le plan thermique qu’acoustique.
  • La mousse expansive, vendue en aérosol, est à vaporiser sur le contour des fenêtres. Ce sont ses capacités à gonfler, puis à durcir, qui lui apportent ses qualités isolantes.
  • Le joint métallique est sans nul doute le joint le plus technique et le plus résistant mais il est délicat à mettre en œuvre et la patte d’un professionnel est conseillée. Ce joint isolant en V est une lame flexible qui agit comme un ressort. Il est constitué d’une partie fixe à clouer et d’une partie relevable qui vient isoler l’espace entre le dormant et l’ouvrant de la fenêtre.