Questions/Réponses

Puis-je choisir la couleur de ma porte d’entrée ?

Si vous désirez repeindre votre porte d’entrée ou choisir un nouveau modèle dans une tonalité qui vous semble plus gaie que ce que vous avez déjà, vérifiez d’abord quel est le règlement en vigueur dans votre commune. Cette réglementation concerne les portes d’entrée mais aussi les volets, le portail et la façade. Elle est définie dans le but de conserver une certaine homogénéité et une authenticité dans les différents quartiers ou régions et peut même s’appliquer au choix des matériaux.

Besoin d’un pro ?

Vous devez donc vous adresser à votre mairie pour le choix ou le changement de couleur de votre porte d’entrée et y déposer une demande de déclaration préalable après avoir consulté le PLU (Plan Local d’Urbanisme) qui indique les règles précises à respecter. Au bout d’un mois, sans réponse négative de la mairie, la balle est dans votre camp !

Si votre habitation se situe dans un lotissement, celui-ci est régi par un cahier des charges inhérent à chaque copropriété qui dicte le choix des coloris utilisables. Pour une porte d’entrée se trouvant dans un immeuble, il faut avoir l’autorisation de tous les copropriétaires, votée à l’Assemblée Générale, car l’aspect de tous les éléments visibles dans les parties communes doit être uniforme.

Si votre habitation est classée ou située dans une zone classée, les démarches sont plus compliquées. Le permis de construire est alors obligatoire pour obtenir l’autorisation de l’Architecte des Bâtiments de France. Le délai de réponse est un peu plus long que la déclaration de travaux : environ 2 mois. Sachez qu’un bâtiment classé ou inscrit au monument historique n’est pas forcément une église ou un château. Certaines maisons ou immeubles sont eux-mêmes classés !