Questions/Réponses

Peut-on motoriser tous les volets ?

Hormis les volets pliants, tous les volets peuvent être motorisés à condition d’être en bon état s’il s’agit de volets déjà existants. Pour les volets roulants, les lames doivent coulisser parfaitement et pour les battants, les vantaux doivent pivoter sans encombrement.

  • Tous les types de motorisation fonctionnent selon le même principe : un système d’entraînement actionné par un moteur, reproduit les mouvements humains à l’aide d’un tube télescopique pour les volets roulants et de bras articulés ou coulissants pour les battants. Il existe des kits standards ou sur-mesure en vente libre dans les grandes surfaces de bricolage mais il est souvent préférable de faire appel à un professionnel qui saura vous indiquer la puissance requise pour le moteur et qui vous permettra de bénéficier d’une garantie de pose et de fonctionnement.
  • Les volets sont motorisés grâce à des systèmes rapportés commandés selon une technique filaire ou par radio. La mise en œuvre nécessite certaines connaissances sachant que ce type d’installation électrique à basse tension impose la création d’un circuit électrique spécifique, partant du tableau de répartition, protégé des surtensions et raccordé à la terre, selon la norme NF C 15-100.
  • Quel que soit leur mode d’alimentation, les kits sont équipés d’un système d’arrêt automatique en cas d’obstacle ou de vent fort et d’un verrouillage automatique. Pour les volets battants, quel que soit leur degré d’ouverture, la motorisation offre une résistance suffisante au vent pour maintenir les vantaux bloqués. Certains kits de motorisation permettent une gestion personnalisée et peuvent être associés à une alarme ou couplés à d’autres automatismes de la maison (portail, garage, stores, éclairage…)
  • Il existe des systèmes de motorisation 100 % solaire : un panneau solaire capte la lumière du jour pour la transformer en énergie électrique. Une batterie stocke cette énergie et possède une autonomie de 15 jours environ, même sans soleil, pour 2 montées et 2 descentes par jour.

A savoir : Pour les volets battants, en plus du système de bras articulés ou coulissants, il existe des charnières motorisées, beaucoup plus discrètes, qui conviennent dans les zones ou les bâtiments classés et qui sont autorisées par les architectes des Bâtiments de France.