Comment installer un poêle ?

Le succès du poêle n’est plus à démontrer ! Chauffage d’appoint par excellence et élément décoratif, il s’installe dans tous les intérieurs, sans oublier les petits espaces. Voici ce qu’il faut savoir pour une installation sans faute.

1. Quel emplacement pour le conduit d’évacuation des fumées ?

Qui dit installation de poêle à bois dit obligatoirement conduit d’évacuation des fumées, comme tous les chauffages au bois. Ainsi, si votre logement est déjà équipé, votre poêle est généralement raccordé au conduit existant, après avoir fait l’objet d’un contrôle minutieux pour s’assurer qu’il soit bien à la norme NF DTU 24-1. La pose d’un conduit est extrêmement réglementée, il est obligatoire de faire appel à un professionnel spécialisé en pose de conduits d’évacuation ou installateur de poêles bois. 

  • Dans le cas d’un remplacement de poêle alimenté avec le même combustible, il arrive très souvent que le tubage du conduit soit refait à neuf par la même occasion. Ainsi, le conduit est conforme aux normes d’étanchéité, ce qui est indispensable pour assurer non seulement votre sécurité, celle des autres occupants, mais aussi celle de votre habitation.
  • Dans le cas d’une nouvelle installation : il s’agit de la configuration idéale car vous pouvez décider de l’emplacement de votre équipement, sous réserve que celui-ci soit bien conforme aux normes d’installation. 

A noter : C’est l’emplacement de votre conduit d’évacuation des fumées qui détermine la zone dans laquelle vous allez placer votre poêle.

2. Quelle est la place idéale pour un poêle à bois ?

Une fois que votre zone d’installation est définie, vous pouvez maintenant réfléchir à l’emplacement de votre poêle. Il faut aussi prendre en compte l’espace de dégagement autour de celui-ci, pour que l’air puisse circuler autour et pour délimiter une zone de sécurité. Votre poêle doit être placé dans un endroit dégagé pour que la chaleur puise se diffuser sans obstacles. Quel sera l’intérêt de chauffer une zone située derrière un canapé par exemple ? 

L’emplacement idéal d’un poêle est au centre d’une pièce. La chaleur rayonne ainsi dans la pièce entière. Mais il est très fréquent qu’il soit placé devant un mur avec une distance de sécurité d’au moins 20 cm, pour des questions de place et de fluidité de circulation dans la pièce.

Trouver le bon emplacement pour son poêle est une décision qui ne doit pas dépendre que de votre volonté, de l’espace disponible dans la zone d’installation définie par le conduit d’évacuation. Il faut en effet aussi prendre en compte les transferts de chaleur, c’est-à-dire la circulation de l’air de la pièce. Cet aspect à priori peu important optimise pourtant la diffusion de l’air chaud. Il est recommandé de placer votre poêle en début de flux pour profiter pleinement de la chaleur.

En cas de revêtement de sol sensible à la chaleur, comme par exemple un sol souple tel que du lino, PVC, sisal ou même du parquet, pas de panique ! Il existe des solutions très simples pour ne pas changer de revêtement : votre poêle est posé sur une plaque en pierre, en verre, en briques ou du béton par exemple. Le plus important est que le revêtement ne soit pas inflammable. De plus, il protège aussi des projections éventuelles de braises.

Le conseil en + : redonnez vie à votre cheminée en y plaçant votre poêle à bois ! Vous profiterez  ainsi de travaux d’installation réduits et de votre belle cheminée pour de nombreuses années encore. 

3. Pourquoi faire appel à un professionnel pour l’installation de son poêle ?

La pose d’un poêle ne se résume pas à le raccorder à un conduit d’évacuation ou conduit de cheminée existant. Même dans le cas d’un conduit existant (ancienne cheminée), celui-ci doit répondre aux normes de sécurité et donc son étanchéité attestée par un professionnel certifié.

Si vous souhaitez installer un poêle à bois pour faire des économies sur votre facture énergétique, votre équipement doit remplir certaines conditions. Son emplacement dans la pièce doit être stratégique : il faut par exemple prendre en compte le flux d’air intérieur, la ventilation, etc. Sa puissance doit être choisie en fonction de la taille de la pièce, de la qualité de l’isolation de l’habitation et du climat de la région. Les besoins en chauffage ne sont pas les mêmes selon qu’on habite dans le Sud ou l’Est de la France ! 

L’installation d’un poêle requiert une expertise technique assez pointue qui est indispensable pour une utilisation sécurisée et optimale. Une installation de poêle mal réalisée peut impacter votre budget : un conduit non sécurisé et un poêle mal placé devront faire l’objet d’une nouvelle configuration avec de nouveaux travaux. Et en cas de sinistres, votre assurance ne prendra pas en charge le remboursement des dommages éventuels.  

De plus, un professionnel peut vous guider sur le type de poêle le mieux adapté à votre habitation et vos besoins. On estime qu’il faut 1 kW de puissance pour chauffer 10 m2. Mais attention, cette estimation ne prend pas en compte la qualité de l’isolation de l’habitation, qui est un critère déterminant. 

Le conseil en + : Sachez qu’un poêle surestimé est un équipement qui va demander beaucoup d’entretien. Il est plutôt conseillé d’opter pour un modèle qui fonctionne à haut régime, car il génère moins de matière non consumée. Lire aussi : Comment nettoyer la vitre de son poêle à bois ? 

4. Quel est le prix pour une installation de poêle ?

Installer un poêle est un projet de travaux qui prend en compte le prix du poêle, mais aussi des travaux de raccordement, un tubage du conduit pour assurer une bonne étanchéité et/ou la création d’un conduit. 

Prix d’un poêle bois  entre 1500€ et 3000€ en moyenne pour un modèle de qualité
Prix pour un raccordement au conduit  Entre 250€ à 300€
Prix d’un tubage de conduit existant entre 300€ à 600€
Prix pour une création de conduit  de 1500€ à 3000€ 

 

Que pensez-vous de cet article ?

Vous avez besoin d’aide pour vos projets de travaux ? Quotatis trouve gratuitement jusqu’à 5 artisans qualifiés près de chez vous. Décrivez votre projet en quelques minutes et choisissez le pro qui réalisera votre installation. 
Quotatis est une entreprise du groupe Adeo (Leroy Merlin, Bricoman, Weldom…) et l’un des leaders européens de la mise en relation entre particuliers et professionnels du bâtiment avec 800 000 projets de travaux détectés chaque année.

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez nos conseils travaux et idées inspirantes pour vous sentir à merveille dans votre chez vous!

Que pensez-vous de cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *