Comment entretenir sa chaudière ?

Un contrôle régulier est le secret d’un chauffage efficace et économe en combustible. De plus, certaines chaudières sont soumises à un entretien annuel obligatoire. Explications. 

1. Pourquoi faut-il entretenir régulièrement sa chaudière ? 
2. L’entretien de chaudière est-il obligatoire ?
3. Quelles sont les différentes étapes d’un entretien annuel ? 
4. Peut-on entretenir sa chaudière soi-même ? 
5. Combien coûte un entretien de chaudière ? 

 

1. Pourquoi faut-il entretenir régulièrement sa chaudière ?

Installer une chaudière représente un budget important, il est donc conseillé de bien l’entretenir pour optimiser sa durée de vie. La longévité d’une chaudière est généralement estimée à une dizaine d’années, elle peut même fonctionner une vingtaine d’années. Voici 3 raisons pour lesquelles prendre soin de sa chaudière. 

  • Une chaudière bien entretenue est une source d’économies au quotidien. On estime qu’elles peuvent atteindre jusqu’à 10% sur le combustible. A cela s’ajoute une réduction de risques de pannes et dysfonctionnements. Parmi les plus courants, le manque de pression et l’apparition de fuites.
  • Cela permet d’éviter les dépannages d’urgence et de faire appel à un professionnel dont vous n’aurez pas forcement vérifié les références. De plus,  dans ces cas de figure, on ne prend généralement pas le temps de comparer les tarifs de dépannage, souvent élevés à cause du caractère urgent de la situation.
  • Un contrôle régulier de son équipement permet de le maintenir aux normes de sécurité et de vérifier que l’installation est bien conforme au test d’étanchéité au monoxyde de carbone par exemple. Lire aussi : Quels sont les indices de performance pour ma chaudière ? 

2. L’entretien de chaudière est-il obligatoire ? 

  • Sachez que l‘entretien est obligatoire pour les chaudières gaz, bois, fuel et multi-combustibles dont la puissance est comprise entre 4 et 400 Kw. 
  • Ce contrôle doit être effectué par un professionnel certifié et sa visite validée par une attestation d’entretien valable 2 ans, à fournir à son assurance. Dans le cas où vous subissez des dommages causés par votre chaudière comme une inondation, et en l’absence d’attestation, votre assurance ne prendra pas en charge les indemnités éventuelles auxquelles vous auriez pu avoir droit. Dans le cas où votre équipement cause des dommages à un tiers, comme par exemple votre voisin, votre assurance ne prendra pas en charge non plus les dédommagements.  

Pour les chaudières non soumises à l’obligation d’entretien annuel, il est tout de même recommandé d’effectuer un contrôle régulier pour bénéficier des avantages d’un fonctionnement optimal de chaudière (économies sur le combustible, réduction des risques de pannes), mais aussi d’être assuré que votre installation ne présente pas de risques sanitaires.

3. Quelles sont les différentes étapes d’un entretien annuel de chaudière? 

Les différentes étapes de l’entretien réalisé par un professionnel sont réglementées. Le contrôle répond à un cahier des charges précis.  

  • Le nettoyage des différents composants et notamment du corps de chauffe. Ce dernier est en effet l’élément dont dépend la qualité et la consommation de votre chaudière. Sans entretien régulier, il s’encrasse et entraîne par conséquent une surconsommation énergétique et une qualité de chauffe moindre
  • Une vidange si cela est nécessaire
  • Un contrôle du débit et de la température de l’eau chaude
  • Un contrôle d’étanchéité pour mesurer le taux de monoxyde de carbone
  • Un réglage de votre chaudière pour assurer un fonctionnement optimal
  • Réception de votre attestation d’entretien dans les 15 jours 

4. Peut-on entretenir sa chaudière soi-même ?

Il est possible et même recommandé d’effectuer quelques petits travaux d’entretien soi-même pour assurer le bon fonctionnement de votre équipement. Ils contribuent à allonger la durée de vie de votre appareil en le maintenant dans un bon état général.

  • En cas d’absence prolongée en hiver, il est conseillé de mettre sa chaudière en mode hors gel. Cela protège votre équipement du gel en maintenant une température minimale dans votre logement tout en évitant de produire de l’eau chaude inutilement.
  • Vous pouvez contrôler régulièrement la pression de votre chaudière. Il est généralement recommandé de maintenir une pression entre 1 à 1,5 bar, sauf autres indications du constructeur ou de votre installateur. La pression peut en effet varier selon la configuration de votre logement. Par exemple, si vous êtes au dernier étage d’un immeuble. La manœuvre est assez simple : il suffit de consulter le manomètre, sorte d’écran avec une ou plusieurs aiguilles ou alors, selon les modèles, le panneau digital dédié. Pour augmenter ou réduire une pression, il suffit en général de vider ou remplir votre chaudière avec de l’eau jusqu’à obtenir la bonne valeur de pression. En cas de doute ou de difficultés, il ne faut pas hésiter à faire appel à un professionnel pour réaliser cette opération. 

Pour éviter de jongler avec les disponibilités des plombiers chauffagistes pendant l’automne et l’hiver, qui sont souvent des périodes de forte activité pour ces professions, prévoyez votre contrôle en été ou au printemps ! Votre équipement sera ainsi prêt à fonctionner à temps plein dès la baisse de température. Mais les professionnels seront aussi disponibles plus rapidement.

5. Combien coûte un entretien de chaudière ?

Si vous occupez un logement équipé d’une chaudière gaz, bois, fuel ou multi-combustibles, il est fortement recommandé  de procéder à un contrôle annuel réalisé par un professionnel certifié. Cela permet de faire des économies, de s’assurer que le système ne présente pas de défaillances pouvant provoquer pannes et dysfonctionnements, et surtout de vérifier que votre chaudière ne soit pas un danger pour les occupants.

Prix d’une chaudière de 1300€ à 6000€ en moyenne selon le type 
Prix de pose pour une chaudière entre 800€ et 1000€ en moyenne 
Prix d’un entretien de chaudière 100€ en moyenne tous types de chaudières confondus

Prix d’un abonnement annuel pour un entretien de chaudière (dépannages, pièces de rechange et autres options compris selon les forfaits)  

entre 100€ et 200€ en moyenne selon les régions et le type de contrat

Lire aussi : Combien coûte l’installation d’une chaudière ?

 

Que pensez-vous de cet article ?

Vous avez besoin d’aide pour vos projets de travaux ? Quotatis trouve gratuitement jusqu’à 5 artisans qualifiés près de chez vous. Décrivez votre projet en quelques minutes et choisissez le pro qui réalisera votre installation. 
Quotatis est une entreprise du groupe Adeo (Leroy Merlin, Bricoman, Weldom…) et l’un des leaders européens de la mise en relation entre particuliers et professionnels du bâtiment avec 800 000 projets de travaux détectés chaque année.

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez nos conseils travaux et idées inspirantes pour vous sentir à merveille dans votre chez vous!

Que pensez-vous de cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *