Combien coûte l’installation d’un poêle ?

Vous avez décidé d’investir dans un poêle ? Voici toutes les étapes nécessaires pour une installation réussie, nos conseils pour faire le bon choix et le budget à prévoir.

1. Poêle performant + installation réussie = jusqu’à 60% des besoins en chauffage
2. La création ou l’utilisation d’un conduit d’évacuation
3. L’emplacement : un paramètre stratégique pour une installation réussie 
4. Une bonne évaluation de la puissance 
5. Pourquoi faire appel à un professionnel pour l’installation de son poêle 
6. Quel est le prix pour une installation de poêle ? 

 

1. Poêle performant + installation réussie = jusqu’à 60% des besoins en chauffage

L’installation d’un poêle est un projet qui nécessite des travaux importants et certaines connaissances techniques car installer un poêle doit prendre en compte plusieurs critères déterminants pour son bon fonctionnement et un rendement efficace.

Dans le cas d’une installation réussie, le poêle à bois permet de faire des économies énergétiques car il est un chauffage d’appoint très efficace. On estime qu’un poêle peut couvrir jusqu’à 60% de vos besoins en chauffage. Mais attention, cette estimation est basée sur une configuration idéale (poêle performant, bonne isolation du logement, diffusion optimale de la chaleur, combustible de qualité, installation aux normes, etc).

2. La création ou l’utilisation d’un conduit d’évacuation

L’installation d’un poêle sous-entend obligatoirement la présence d’un conduit d’évacuation des fumées, comme pour tous les types de chauffage bois. Qu’il soit existant ou à créer, le conduit de cheminée est détermine l’emplacement de votre équipement. Lire aussi Quel type de conduit de fumée ou système d’évacuation ? 

Dans tous les cas de figure, votre conduit doit répondre à la norme NF DTU 24.1. Quel que soit le type de travaux envisagés pour le conduit (création, raccordement, rénovation), il doit être réalisé par un professionnel. La mise en œuvre sera conforme à la réglementation en cours et votre installation sera sécurisée pour les occupants mais aussi votre habitation. Mais surtout, votre système d’évacuation des fumées sera couvert par votre assurance et votre matériel sous garantie.

Faire appel à un professionnel a de nombreux avantages, c’est aussi une garantie d’un chantier dont la durée est maîtrisée sans avoir à gérer certains inconvénients. Comme par exemple, la préparation et le nettoyage du chantier et l’évacuation des gravats.

3. L’emplacement : un paramètre stratégique d’une installation réussie

L’emplacement doit répondre à certaines règles qui optimisent le rendement d’un poêle. Par exemple, le sens de circulation de l’air doit être pris en compte car il contribue à la bonne diffusion de l’air chaud. Il faut donc idéalement placer le poêle en début de cycle. Comme vous pouvez le constater, trouver la bonne place n’est pas un acte anodin. Sans l’aide et les conseils de professionnels spécialisés en installation de poêle, il arrive parfois que les résultats attendus (chauffage, facture énergique) soient décevants.  

Le centre d’une pièce est l’emplacement idéal pour ce type de chauffage, car la chaleur rayonne dans toute la pièce, si celle-ci n’est pas gênée par un obstacle : un fauteuil ou canapé, un meuble imposant, etc. Pour une problématique d’espace disponible et souvent à cause de l’emplacement du conduit, le poêle est placé contre un mur dans la plupart des habitations. Ce qui n’est pas vraiment un inconvénient car la chaleur se dégage par devant, le dessus et les côtés. Il faut aussi veiller à ce que l’air puisse bien circuler autour pour une bonne diffusion de la chaleur.

Le conseil en + : Dans les habitations avec étage, il est possible de diffuser la chaleur aux pièces situées à l’étage en plaçant le poêle proche de l’escalier ! Etant donné que la chaleur monte naturellement, les pièces à l’étage bénéficient ainsi du flux d’air chaud. 

4. Une bonne évaluation de la puissance

Un poêle peut se poser sur n’importe quel type de revêtement de sol existant. Même si celui-ci est sensible à la chaleur. Le poêle est en effet posé sur une plaque fabriquée avec un matériau qui résiste à la chaleur et au feu, comme le béton, la pierre, la brique ou encore le verre. Ce socle est une occasion d’apporter une petite touche esthétique à votre installation : créez un effet de surprise avec du carrelage qui imite le bois ou le béton, ou faites imprimer votre photo préférée sur votre plaque en verre.

L’aide et les conseils d’un professionnel sont indispensables pour choisir votre poêle et notamment sa puissance. Si celle-ci est mal évaluée, votre poêle ne sera pas performant et son usage assez contraignant. Une puissance sous-évaluée entraîne une surconsommation de combustible et donc les économies promises à la clef ne seront pas à la hauteur espérée. Ensuite un poêle sur-dimensionné occasionne beaucoup d’entretien, car en fonctionnant en sous-régime, la combustion est de mauvaise qualité.  Ce qui génère beaucoup de déchets et encrasse le conduit. Pour résumer, seul un poêle dont la puissance est bien estimée rend son utilisation optimale et économique.

La puissance d’un poêle se calcule aussi en fonction de la qualité de l’isolation du logement, de la superficie à chauffer, des besoins et du mode de vie des occupants, mais aussi du climat. Tous ces paramètres sont à prendre en compte et seule l’expertise d’un spécialiste en installation de poêle peut évaluer la puissance la plus adaptée. Si on estime en moyenne qu’il faut 1kW pour chauffer 10m2, sachez que cette valeur est à prendre avec précaution car elle ne prend pas en compte tous ces critères.

5. Pourquoi faire appel à un professionnel pour l’installation de son poêle

Si on parle du poêle comme un chauffage écologique qui permet de faire des économies d’énergie, cette promesse n’est possible que si un certain nombre de paramètres sont pris en compte. Le choix de la puissance (climat, isolation, nombre d’occupants, volume), mais aussi l’emplacement sont à décider avec la plus grande précision.

L’avantage de faire appel à un spécialiste est qu’il saura vous accompagner et vous guider dans vos choix en veillant à ce que votre installation soit conforme aux normes et la plus efficace possible.

6. Quel est le prix pour une installation de poêle ?

Installer un poêle est un projet de travaux qui englobe non seulement le prix du poêle, mais aussi des travaux de raccordement, un tubage éventuel du conduit pour assurer une bonne étanchéité et/ou la création d’un conduit. 

Prix d’un poêle bois  entre 1500€ et 3000€ en moyenne pour un modèle de qualité
Prix pour un raccordement au conduit  Entre 250€ à 300€
Prix d’un tubage de conduit existant entre 300€ à 600€
Prix pour une création de conduit  de 1500€ à 3000€ 

 

Que pensez-vous de cet article ?

Vous avez besoin d’aide pour vos projets de travaux ? Quotatis trouve gratuitement jusqu’à 5 artisans qualifiés près de chez vous. Décrivez votre projet en quelques minutes et choisissez le pro qui réalisera votre installation. 
Quotatis est une entreprise du groupe Adeo (Leroy Merlin, Bricoman, Weldom…) et l’un des leaders européens de la mise en relation entre particuliers et professionnels du bâtiment avec 800 000 projets de travaux détectés chaque année.

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez nos conseils travaux et idées inspirantes pour vous sentir à merveille dans votre chez vous!

Que pensez-vous de cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *