Le traitement hydrofuge de la toiture

Traitement hydrofuge toiture

Pour conserver toute son étanchéité et une belle apparence de façon durable, la toiture doit, en plus d’être régulièrement nettoyée, subir un traitement hydrofuge pour conserver son étanchéité.

créer votre projet Traitement hydrofuge pour toiture

Traiter sa toiture avec un produit hydrofuge permet de préserver toutes les qualités du revêtement. Les produits doivent être appliqués, après un nettoyage minutieux, sont en à base d’eau (forme aqueuse) ou de résine acrylique siliconée. Ces produits agissent quand il pleut en favorisant le glissement des salissures le long de la toiture. Ce système auto-nettoyant est parfaitement naturel, il a l’avantage de préserver la couleur d’origine et de prévenir des éventuelles infiltrations d’eau.

Les produits hydrofuges sont protecteurs et imperméabilisants qui ne peuvent pas convenir pour réparer des tuiles abîmées par exemple. Avant de les appliquer, il est donc conseillé de vérifier l’état du toit, de détecter d’éventuelles fissures, de remplacer les tuiles cassées ou de les repositionner si elles ont bougé et de revoir les joints en cas de dégradation.

Les trois types de traitements hydrofuges

Il existe plusieurs types d’hydrofuges à utiliser en fonction des différents besoins :

  • L’hydrofuge filmogène qui forme un film dur en séchant, empêchant l’air et l’eau de passer.
  • L’hydrofuge à effet perlant à base d’eau qui est constitué d’additifs et de pigments infiltrant les matériaux en laissant l’eau s’évaporer. Sans filmogène, ce produit laisse respirer la toiture tout en assurant un effet durable dans le temps. C’est d’ailleurs le plus fréquemment utilisé.
  • L’hydrofuge coloré s’emploie sur des tuiles ou des ardoises qui ont perdu leur couleur au fil du temps. Il les traite tout en les ravivant.

Le traitement hydrofuge pour toiture : à effectuer tous les 5 ans

Le traitement hydrofuge doit être fait par temps sec, de préférence au printemps ou à l’automne : il promet une protection efficace pendant environ 5 ans.

Avant tout traitement, il convient de démousser le toit avec un produit spécifique car l’action hydrofuge sera beaucoup moins efficace sur un toit couvert de mousse. Le produit s’applique à l’aide d’un pulvérisateur en deux fois en respectant un temps de séchage entre les deux couches.

Les prix d’une intervention varient en fonction du produit choisi, de la surface du toit (prix par mètre carré à traiter), de sa pente, de l’état de la toiture, de la facilité d’accès au chantier et des conditions nécessaires de sécurité pour réaliser l’opération.


Avantages et inconvénients