Ravalement de façade : Choisir le bon enduit

façade en enduit

Destiné à mettre en valeur la façade d’une maison, l’enduit propose différents aspects et reliefs. Il a également un rôle de protection et son choix s’effectue en fonction du support.

Façade en béton, en briques ou en pierre, chacune peut être recouverte d’enduit qui doit être compatible. Comment le choisir ? Pour quelle texture et coloris opter ? Comment l’appliquer ? Des réponses à ces questions dépend la longévité de ce revêtement de surface décoratif et protecteur.

Enduits traditionnels ou monocouche ?

On distingue principalement deux types d’enduits réalisés à partir de composants et de liants différents.

  • Les enduits traditionnels à base de chaux hydraulique naturelle et de sables issus de différentes régions se préparent dans une bétonnière.  Trois couches doivent être  appliquées : la première sert de primaire d’accrochage, la seconde nivelle l’enduit proprement dit et la troisième est une couche de finition qui diffère selon le mode d’application et le type d’outils utilisé. On peut y ajouter des pigments pour obtenir la couleur désirée. Ces trois couches doivent sécher séparément avant chaque nouvelle application. L’enduit traditionnel permet de rattraper d’éventuels défauts de planéité d’un mur. En cas d’utilisation sur une construction neuve, il faut attendre que la façade sèche bien, au minimum un mois pour éviter le risque de fissures.
  • L’enduit monocouche, à base de ciment et de chaux, est prêt à l’emploi mais il possède l’inconvénient de bloquer le support donc d’empêcher le mur de respirer. Il est donc à éviter sur des façades de pierre et est plus particulièrement adapté aux murs en parpaings ou en briques et sur des surfaces planes car il ne permet pas de rattraper les défauts. Il est projeté mécaniquement avec une machine spécifique puis travaillé en écrasé ou taloché fin. Il promet une bonne imperméabilité et sa durabilité est de 30 à 50 ans.

Enduits de façade : des aspects très différents

Les enduits de façade peuvent être travaillés avec différents outils pour obtenir des finitions particulières qui vont donner le style de la maison.  

  • La taloche permet de constituer une surface plus ou moins lisse selon la dose d’enduit appliquée.
  • Utilisée avant ce que l’on appelle un gratton, la taloche peut créer un aspect gratté ou griffé.
    La lisseuse induit une finition parfaitement lisse et plane.
  • L’enduit projeté, grâce à une machine est laissé brut et provoque une texture très marquée.

A vous de choisir et de prendre la décision avec l’artisan qui s’occupera du ravalement de façade pour déterminer quelle méthode et quelle finition vous conviendront le mieux.

A savoir : Les façades des constructions récentes sont généralement recouvertes d’un enduit minéral monocouche projeté de 1 à 2 cm d’épaisseur pouvant être directement teinté à l’aide d’un produit de finition, type enduit pelliculaire ou enduit de parement mince à la chaux. En revanche, pour rénover une façade ancienne peinte, il faudra procéder à un décapage ou à l’application d’un mortier avant d’appliquer l’enduit.


Le Ravalement de Façade