Quels sont les styles de gouttière?

gouttières modèles PVC

Pendante, rampante ou en chéneau, les gouttières déclinent des formes et des coloris plus variés qu’auparavant pour apporter une note esthétique à cet équipement indispensable à l’évacuation des eaux de pluie . Leur rôle est avant tout pratique puisque sans elles, le risque d’inondations est réel.

Les formes des gouttières peuvent être différentes selon l’architecture locale ou encore selon le matériau dans lequel elles sont fabriquées. Le PLU (Plan Local d’Urbanisme) peut d’ailleurs imposer un style bien précis de gouttières.

La gouttière pendante, la plus connue

La gouttière pendante se fixe sur le bandeau du toit et est la plus fréquemment utilisée. Elle tient à l’extrémité des chevrons de la toiture à l’aide de crochets.
Plusieurs styles sont proposés :

  • La traditionnelle gouttière demi-ronde, appelée à l’anglaise, souvent en PVC ou en zinc et large pour faciliter l’évacuation de l’eau.
  • Une variante sous forme de gouttière carrée, plus rustique.
  • La gouttière moulurée qui présente des moulures sur la face visible.
  • La gouttière lyonnaise, très caractéristique de cette région proposant une rigidité renforcée.

La gouttière rampante, très esthétique

La gouttière rampante est assimilée à une canalisation et repose en partie sur la toiture. Elle est très discrète mais la pente du toit doit être suffisante pour l’accueillir et les tuiles sans relief. Elle est privilégiée pour les toits en ardoises ou en tuiles plates. Son inconvénient est son inaptitude à recevoir de grosses pluies. Selon les régions, sa forme diffère :

  • Le relevé de la gouttière nantaise est vertical et forme un angle de 70°. Quand cet angle fait 90°, la gouttière prend le nom de laval.
  • Havraise, ardennaise ou rouennaise sont des variantes de la gouttière nantaise avec un angle de relevé arrondi à la base.4

Ces modèles de gouttières sont fabriqués dans divers matériaux mais très rarement en cuivre.

Le chéneau, un canal qui mène aux gouttières

Le chéneau est le conduit qui récupère l’eau de pluie pour la diriger vers les gouttières ou directement dans un tuyau de descente. Il est fréquemment utilisé pour les toits à pans multiples et peut être en PVC, zinc, cuivre ou aluminium. Il peut être encaissé entre deux pans de toiture ou entre un pan et un mur ou encore être posé sur un support en pierre, béton, plâtre ou bois. Sa largeur et sa profondeur sont fonction de la surface des pans de toiture et s’il y a besoin de raccords, ceux-ci doivent obligatoirement être soudés pour éviter tous risques de fuites.

A savoir

  • On distingue trois types principaux de gouttières : pendante, rampante ou sous forme de chéneau, une gouttière intégré dans la toiture.
  • La taille d’une gouttière est appelée développement
  • Les dimensions standards sont : 16, 25 ou 33 cm / 30, 38 ou 44 cm,
  • Les gouttières pendantes existent dans tous les développements, alors que les gouttières rampantes ne se trouvent qu’en 33 ou 38.

Vous avez besoin d’aide pour vos projets de travaux ? Quotatis trouve gratuitement jusqu’à 5 artisans qualifiés près de chez vous. Décrivez votre projet en quelques minutes et choisissez le pro qui réalisera votre installation. 
Quotatis est une entreprise du groupe Adeo (Leroy Merlin, Bricoman, Weldom…) et l’un des leaders européens de la mise en relation entre particuliers et professionnels du bâtiment avec 800 000 projets de travaux détectés chaque année.

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez nos conseils travaux et idées inspirantes pour vous sentir à merveille dans votre chez vous!

[yasr_visitor_votes]