Quels sont les éléments d’une installation sanitaire ?

sanitaire

Du compteur d’eau aux différents sanitaires qui équipent votre habitation, il existe de nombreux éléments indispensables, certains obligatoires, d’autres optimisant l’efficacité de l’installation. A voir et revoir pour respecter la conformité.

Le compteur d’eau, pilier de l’installation sanitaire

C’est le compteur d’eau qui, posé par le service en charge de l’alimentation en eau de votre commune, assure la distribution de l’eau jusqu’à chez vous. Il appartient à la Compagnie des eaux mais vous êtes responsables des désordres qui peuvent nuire à son fonctionnement : gel, fuite ou surpression.

Installation sanitaire : les éléments obligatoires

Après la douille de raccordement entre le compteur et votre installation sanitaire certains éléments doivent être installés :

  • Le robinet d’arrêt général est destiné à l’arrêt de la distribution de l’eau dans toute l’habitation en cas de problème ou si vous envisagez une intervention, réparation ou rénovation.
  • Le clapet antiretour évite les retours d’eau dans le réseau de distribution. Parfois, il est conseillé de placer un surpresseur avant ce clapet anti-retour, qui a pour rôle d’augmenter la pression de l’eau si le débit est insuffisant.
  • Le robinet de purge permet d’assurer la vidange de toute l’installation.

La base d’une installation sanitaire conforme

Deux tuyaux de canalisations partent du compteur :

  • L’un achemine les eaux sanitaires vers un répartiteur qui, lui-même, envoie vers les différents éléments sanitaires de votre installation.
  • L’autre envoie une partie de l’eau vers un chauffe-eau avant qu’elle ne soit redirigée vers le répartiteur (ou nourrice) d’eau chaude.

A savoir :

Entre le compteur et l’installation, les spécialistes utilisent un tuyau en polyéthylène noir avec une bande bleue, basse densité, très reconnaissable.

 

Quid des éléments facultatifs

Vous pouvez avoir besoin d’un réducteur de pression qui évite qu’une pression trop forte ne finisse par endommager votre installation. La pression doit être stabilisée à 3 bars dans les circuits sanitaires. Un filtre anti-boue est utile pour éviter l’importation de pollutions venant du réseau de distribution et notamment de sable. D’autres filtres permettent d’éliminer les odeurs ou les mauvais goûts de l’eau.

Un adoucisseur peut empêcher la formation de calcaire dans vos tuyaux si votre eau est trop dure. Il s’agit d’un appareil, avec ou sans sel (fonctionnant par principe électromagnétique), qui demande un entretien constant afin d’être efficace.

A savoir :

L’installation sanitaire commence après le compteur d’eau installé par le réseau de distribution d’eau de votre commune. Elle constitue l’ensemble de distribution en eau à l’intérieur de votre maison et se termine par l’évacuation des eaux usées. Elle se compose obligatoirement d’un robinet d’arrêt général, un clapet antipollution et un robinet de purge.

Vous avez besoin d’aide pour vos projets de travaux ? Quotatis trouve gratuitement jusqu’à 5 artisans qualifiés près de chez vous. Décrivez votre projet en quelques minutes et choisissez le pro qui réalisera votre installation. 
Quotatis est une entreprise du groupe Adeo (Leroy Merlin, Bricoman, Weldom…) et l’un des leaders européens de la mise en relation entre particuliers et professionnels du bâtiment avec 800 000 projets de travaux détectés chaque année.

[yasr_visitor_votes]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *