Le parquet flottant : une solution économique

parquet flottant

Apparu dans les années 80, le parquet flottant permet la pose de bois au sol à un prix plus que raisonnable. Il s’avère être un bon compromis entre le parquet massif et le stratifié. Comportant une couche de bois noble, les lames s’emboîtent les unes dans les autres par simple clipsage.

Créer votre projet parquet

Parquet flottant : trois couches sinon rien

Le parquet flottant est constitué de trois couches :

  • un parement (ou couche d’usure) en bois noble qui peut même être du chêne,
  • d’une couche en panneaux de fibres de bois de haute densité
  • et d’un contre-parement en résineux.

Ces deux couches apportent au parquet une grande stabilité dimensionnelle et une bonne résistance aux écarts de température. En revanche, le parquet flottant ne supporte pas une trop grande humidité et les arrosages intempestifs. On doit donc éviter de le poser dans une salle de bains, à moins d’opter pour une essence exotique et des joints façon «pont de bateau» en caoutchouc.

Le parquet flottant apprécie peu les lieux de fort passage, comme les entrées où il s’abime plus vite et si vous disposez d’un chauffage par le sol, oubliez cette option qui risque d’impacter l’efficacité du chauffage.

Parquet flottant : Les avantages

  • La couche d’usure du parquet flottant, peu épaisse (entre 2,5 et 6 mm d’épaisseur), fait qu’il est n’est pas possible de le poncer régulièrement : une fois, pour les parements de faible épaisseur, un peu plus pour les parements de 6 mm. L’avantage d’une épaisseur plus importante permet de gommer une tache par ponçage ou de corriger certaines imperfections comme les rayures.
  • Côté finition, un parquet flottant huilé est plus facile à conserver en l’état qu’un parquet verni, dans la mesure où il suffit de repasser une couche d’huile régulièrement pour dissimuler les éventuels défauts et taches.

Parquet flottant : Inconvénient

  • Le gros inconvénient d’un parquet flottant est d’être sonore. Pour éviter l’effet caisse de résonance, vous pouvez placer en-dessous une sous-couche isophonique en plus du classique pare-vapeur.

A savoir :

Le prix d’un parquet flottant varie en fonction de sa qualité et de l’essence choisie, mais aussi de la longueur, de la largeur, de l’épaisseur de la lame et de la finition. Les lames courtes et fines sont forcément les moins onéreuses.

 

Une pose du parquet flottant simplifiée grâce au clipsage

La pose est facilitée par un système de clipsage qui peut se situer des deux côtés de la lame pour une pose en longueur ou sur quatre côtés pour une pose en longueur ou en largeur. Il existe encore des systèmes sans clips : il faut alors encoller la languette d’une des lames dans la rainure de l’autre. Il est conseillé de déposer les lames 48 heures dans la pièce à laquelle elles sont destinées avant la mise en œuvre.

Pensez également à placer des cales de dilatation en périphérie de la pièce (environ 8 mm de réserve), pour permettre au parquet de se dilater et de se rétracter en fonction des différences hygrométriques. Cette réserve sera ensuite cachée par les plinthes.

Notre conseil :

Pour un effet visuel réussi, veillez à placer les lames parallèlement au sens de la lumière : les défauts sont ainsi moins visibles.

 

Créer votre projet parquet