Parquet : entretien et rénovation

Entretien parquet

Le parquet massif (ou contrecollé) nécessite un traitement de surface qui le protège de l’usure quotidienne. Le parquet vitrifié est la finition la plus courante, mais on peut aussi opter pour du parquet huilé ou ciré. L’entretien du parquet dépend de sa finition.

Avant toute finition, il convient de poncer et de dépoussiérer convenablement le parquet. Un ancien parquet, par exemple, doit être impérativement poncé pour effacer toutes traces d’anciens produits. En cas de fissures, comblez-les avec une pâte à bois spéciale, une solution efficace et rapide.
Attention, chaque traitement doit s’appliquer sur un sol propre et sec !

Le parquet vitrifié

Principe

Un vernis vitrificateur crée une protection résistante contre les agressions et l’usure. Il facilite son entretien et permet de conserver un aspect neuf. La vitrification peut être réalisée par vos soins :

  • Une première couche de vernis vitrificateur s’applique sur sol sec, avec une brosse large ou un rouleau, en couches régulières et fines. Laissez sécher 24h.
  • Poncez de nouveau le parquet avec une cale à poncer à grains très fins sans appuyer fort et de manière régulière. Retirez la poussière (aspirateur et serpillère humide). Une fois le parquet sec, passez une deuxième couche. Laissez sécher 24h. Vous pouvez éventuellement passer une troisième couche.
  • Attendez au minimum 48h avant de replacer les meubles (sans les traîner) sur le parquet vitrifié et une semaine pour les éléments au sol tels que les tapis. Ne lavez pas le sol avant 2 semaines après sa vitrification.

Entretien

Le parquet vitrifié est facile d’entretien et imperméable.

  • Dépoussiérez le parquet (aspirateur ou balai) avant de le nettoyer avec un linge microfibre (de préférence) bien essoré en utilisant un savon neutre spécifique.
  • Une lotion métallisante peut ralentir l’usure, rénover en profondeur le parquet vitrifié et lui redonner de l’éclat.
  • En cas de rénovation, il faudra le poncer entièrement et retraiter toute sa surface.

Le parquet huilé

Principe

  • Huiler un parquet consiste à déposer un film pénétrant et non gras qui enrobe les fibres du bois.
  • Sur un sol propre et sec, déposez une première couche d’huile. Vous aurez le choix entre plusieurs types d’huiles : végétales (écologiques, elles demandent un temps de séchage assez long), modifiées (pour un séchage rapide), cires (pour finition cirée) ou teintées.
  • Laissez l’huile pénétrer quelques minutes avant de polir le parquet enduit d’huile avec une machine monobrosse (machine disponible en location). Polissez par mouvements circulaires.
  • Quand le bois a absorbé la première couche d’huile, vous pouvez appliquer une seconde couche avec un rouleau ou une brosse. Puis, passez la monobrosse sur le parquet, de nouveau avec des mouvements circulaires. Laissez sécher et aérer la pièce.
  • Attendez 48h pour que le parquet soit bien sec. Attendez quelques jours avant de replacer les meubles (au moins 10 jours pour les tapis).

Entretien

  • Un parquet huilé se nettoie avec un produit adapté et une serpillère microfibre à peine humide. Trop d’eau risque de le faire grisailler et rendre le ponçage inévitable.
  • Certains parquets se vendent déjà huilés, voire légèrement teintés. Il est néanmoins recommandé d’appliquer une couche d’huile d’entretien après sa pose.
  • Tous les semestres, voire tous les trimestres dans les pièces à fort passage, repassez une couche d’huile d’entretien pour le préserver.

Le parquet ciré

Principe

  • Pour le parquet ciré, le bois est recouvert d’une couche protectrice durcie à la surface.
  • Il est recommandé d’utiliser une sous-couche qui réduit la porosité du bois et bouche les trous. Si vous faites deux applications de sous-couche, laissez 24h de séchage entre chacune.
  • Vous pouvez cirer le parquet manuellement (avec un chiffon de coton ou de laine) ou avec une cireuse électrique. La cire peut être liquide ou en pâte. Si vous optez pour la cireuse, vous ne pourrez utiliser qu’une cire liquide.
  • Laissez s’écouler au moins 2h entre les deux applications de cire, puis égrener (ponçage léger).
  • En option, vous pouvez utiliser une lustreuse à parquet qui le fera briller davantage.

Entretien

  • Un parquet ciré, contrairement à un parquet vitrifié ou huilé, se tache facilement. Évitez de trop le cirer, au risque de le rendre glissant.
  • Un coup d’aspirateur puis un nettoyage à la serpillère microfibre peu humide suffisent à le débarrasser de toutes traces de poussière.
  • Pour éliminer les taches, on peut les éliminer avec du savon neutre, mais jamais de détergent.
  • Suivez les recommandations du fabricant et utilisez toujours des produits spécifiques pour parquets cirés.
  • En cas de tache incrustée, poncez la surface concernée avant de repasser une couche de cire.
  • Pour conserver l’aspect brillant du parquet ciré, appliquez de la cire 1 à 2 fois par an. Procédez de la même manière que pour la toute première application de cire : ponçage léger, première couche, seconde couche après 24h. Lustrez au besoin.

Avantages et inconvénients