Le béton ciré

Béton ciré

Très en vogue ces dernières années en France, le béton ciré exige une technique certaine, à ne pas confondre avec les produits imitation béton ciré que l’on peut trouver dans de grandes surfaces de bricolage. Apprécie pour la touche contemporaine qu’il offre, il a l’avantage de pouvoir recouvrir certains revêtements de sol.

Béton ciré : caractéristiques techniques et spécificités

Le béton ciré est issu d’un mélange de sable, de chaux, d’argile et d’eau. On y ajoute ensuite une résine et des pigments qui le rendent non seulement très résistant, mais permettent également de le colorer.

La cire de finition qui le recouvre lui donne cet aspect satiné si particulier;
Des traitements supplémentaires, notamment hydrofuges, permettent une application dans toutes les pièces de la maison, y compris humides, comme la cuisine ou la salle de bains.

Le béton ciré est un béton décoratif et l’on distingue différents types de produits, dont :

  • Le béton ciré millimétrique lissé qui trouve diverses appellations : béton lissé, mortier fin lissé, béton spatulé, micro béton… D’une consistance pâteuse, il se lisse à avec une spatule et s’applique en faible épaisseur (la plupart du temps en 2 couches). Il permet les effets de matière. En neuf comme en rénovation, il s’applique au sol, mais aussi au mur.
  • Le béton ciré coulé (ou autolissant). Ce mortier plus liquide se destine aux sols. Il est généralement d’une épaisseur de 5 mm. Son application exige rigueur et discipline car la surface doit être parfaitement lisse et réalisée en une seule coulée.

A noter : le béton ciré est un matériau vivant, qui peut être instable, donc difficile à stabiliser. Son application requiert la compétence d’un professionnel. De même, le support à recouvrir doit être sain, sans fissures ni trous.

Béton ciré : pour quelle utilisation ?

Le béton ciré est particulièrement prisé pour son style brut mais élégant (style loft ou industriel). En fonction des effets recherchés, l’application et la composition du mélange permettent différents types de béton ciré (ou décoratif) :

  • Le béton lissé poli : se caractérise par sa surface ultra-brillante. Prisé à l’intérieur.
  • Le béton lavé : plus poreux que n’importe quel autre béton décoratif, il se compose de granulats (sable, graviers) visibles en surface après le lavage de la dalle.
  • Le béton désactivé : proche du béton lavé, il est généralement enrichi de granulats et galets de teintes diverses. Il laisse apparaître les granulats et se destine plutôt à un usage extérieur.
  • Le béton imprimé : utilisé en extérieur, il permet notamment d’éviter la pousse de mauvaises herbes grâce à ses joints remplis.
  • Le béton matricé : les empreintes en surface donnent un aspect de pavés irréguliers. Il est privilégié en extérieur.

Béton coulé ou en dalles ?

Le béton ciré peut être utilisé pour recouvrir de grandes surfaces. On l’apprécie justement car il offre une alternative contemporaine et un aspect brut à un sol, à l’extérieur comme à l’intérieur. Pour faciliter sa mise en œuvre, certains fabricants proposent des dalles de béton ciré de différents formats (50 x 50 cm, 100 x 100 cm). Sa pose s’apparente alors à celle du carrelage.

Dans l’absolu, un béton ciré lissé ou coulé pourrait recouvrir toute surface au sol saine et lisse pour un rendu sans joints. Mais en réalité, il convient de respecter un minimum de joints de fractionnement et de dilatation afin d’éviter au maximum les fissures. On estime qu’une surface maximale de 100 m² peut ainsi être recouverte. Il convient de confier cette mise en œuvre à un professionnel.

Attention aux produits assimilés béton ciré, ils sont généralement destinés à recouvrir de petites surfaces (10 m²).

Avantages et inconvénients du béton ciré

Avantages

  • Le béton ciré permet de personnaliser un intérieur contemporain
  • Il s’applique sur tous les supports (chape, dalle, carrelage) à condition qu’ils soient solides et sains.
  • Il offre une très bonne résistance à l’usure et aux rayures, à condition de respecter une mise en œuvre minutieuse.
  • Il présente peu de joints, donc peu d’encrassement.
  • Le béton ciré est hygiénique et s’entretient facilement. Un nettoyage à l’eau savonneuse avec une serpillière suffit ; les produits abrasifs sont néfastes. A l’extérieur, vous pouvez utiliser un nettoyeur haute pression.

Inconvénients

  • Le béton ciré est un matériau vivant ; sa stabilité et sa résistance sont aussi liées à la qualité du produit et à sa mise en œuvre, mais aussi à la stabilité du sol, d’où les risques de fissures.
  • Le terme « béton ciré »est devenu très générique, donc attention aux produits choisis !
  • Le budget : comptez en moyenne 120€/m² pose comprise. Il peut même atteindre jusqu’ 150 €/m².
  • Comptez plusieurs jours de chantier entre la pose et le temps de séchage.