Les différents types de grès cérame

carrelage grès cérame

Grès cérame pleine masse ou grès émaillé… Lequel choisir ? Quelles sont les différences ? s’il est essentiel d’adapter le revêtement en fonction de sa résistance au passage, d’autres critères sont aussi à prendre en compte. Explications. 

Créer votre projet carrelage

PEI et Mohs : les critères de résistance

C’est le PEI qui détermine la résistance au passage :

  • Pour une chambre ou une salle de bains, un niveau de PEI II (passage faible) est suffisant.
  • Pour une pièce à vivre, un PEI III (passage modéré) est fortement recommandé.
  • Pour un niveau de sollicitation encore plus élevé, un PEI IV (passage intense) peut être envisagé.

La résistance aux rayures est déterminée par l’échelle Mohs. De 1 à 3, le carreau se raye facilement, de 4 à 7, le revêtement peut être rayé mais plus difficilement. Le niveau 8 regroupe les carreaux inrayables. Dans une cuisine, par exemple, on recommande un Mohs de 7 à 8.

Les grès cérame pour un sol hautement résistant

Les grès cérames pleine masse monoblocs sont les plus résistants. Il supportent également parfaitement l’humidité et les taches. Les carreaux sont fabriqués à partir d’argile, de silice, de quartz et de feldspath. Ce mélange est cuit à 1 300°C puis moulé à haute pression et ensuite recuit. C’est cette méthode de fabrication qui confère au grès cérame sa solidité à l’abrasion et à l’usure. Peu poreux, il est facile à entretenir et ne nécessite aucun traitement.

Les carreaux de grès cérame se posent facilement de part leur faible épaisseur, même quand il s’agit de grands formats.

Sur le plan esthétique, ils ont l’avantage de mimer à la perfection les effets de pierres, terre cuite, marbre, béton et même parquet. Seul inconvénient, s’ils ne sont pas anti-dérapant, ils ont tendance à glisser lorsqu’ils sont mouillés.

Les grès cérame : les différentes finitions

Il existe plusieurs finitions pour les grès cérames : émaillée, mate, polie ou azurée.

  • Les grès cérames émaillés sont recouverts, à chaud, d’une couche d’émail qui les fait briller mais qui a tendance à les fragiliser.
  • Les grès cérames mats proposent un aspect plus bruts et une porosité inférieure à 1,5 %.
  • Les grès cérames polis offrent un effet parfaitement lisse mais ils sont à éviter dans les salles de bains et les cuisines à cause de leur glissance.
  • Deux autres finitions, moins répandues, peuvent être retenues : l’effet azuré, le grès est alors recouvert d’un vernis bleu azur ou bleu-gris et l’effet Doulton pour lequel, le grès cérame reçoit un vernis au sel.

Les différents types de grès cérame sont teints dans la masse et promettent ainsi une grande durabilité des couleurs.

Les grès émaillés pour des sols clairs

La fabrication des carreaux de grès émaillés s’approchent de celle des grès cérames. Ils sont constitués d’argile plus ou moins vitrifiables et recouverts d’émail blanc ou coloré, avant de passer une deuxième fois dans le four.

Les grès émaillés sont plus fragiles que les grès cérames en raison de l’émail qui les recouvre et qui est plus sensible aux chocs.

Notre conseil :

si vous optez pour un carrelage clair, un simple grès émaillé peut parfaitement faire l’affaire, car l’usure ne se verra quasiment pas. En revanche, si vous préférez un carrelage foncé, préférez un grès cérame teinté dans la masse qui maintiendra le degré de couleur au fil du temps.

 

Les formats les plus prisés pour les carreaux de grès émaillés sont les 33 x 33, 40 x 40 ou 45 x 45 cm, au contraire des carreaux de grès cérame qui se déclinent souvent dans de grandes dimensions. Cependant, la tendance des 60 x 60 cm se développe également au sein de cette famille de revêtement.

Créer votre projet carrelage


Le carrelage sol