Volets : Quels modèles choisir ?

Volet-modèles

Le choix d’un modèle de volets dépend de la place dont vous disposez, de la configuration de votre habitation, du niveau d’isolation et de sécurité souhaité mais aussi de votre budget. Quatre systèmes principaux se partagent le marché : battants, ouvrants, pliants et coulissants.

Les volets pour isoler et sécuriser

Les volets battants ou ouvrants à la française se déclinent en panneaux pleins ou persiennés. Les premiers, avec leur fermeture ajustée, offrent l’avantage d’une bonne isolation thermique et surtout une parfaite obturation de la lumière. Les battants persiennés sont pratiques dans les régions les plus chaudes car ils permettent de ventiler les pièces même quand on les laisse fermés. En revanche, ils laissent passer la luminosité, même la nuit. Les deux types de panneaux existent dans de nombreux coloris et permettent de multiples configurations. Ils sont aussi gages de sécurité, surtout les panneaux pleins, s’ils sont équipés d’options qui ralentissent les tentatives d’effraction. Leur inconvénient :  pour les manipuler, on doit ouvrir la fenêtre et cela peut être une contrainte quand il fait froid ou quand il pleut. Mais les volets battants peuvent être motorisés, bien que la motorisation reste onéreuse.

Les volets roulants, adaptés aux grandes dimensions

Composés d’une succession de lames reliées entre elles qui remontent en position ouverte, les volets roulants se font discrets. Par ailleurs, ils promettent une bonne isolation thermique en créant une lame d’air ventilée quand ils sont fermés. Rigides, ils résistent bien aux intempéries et aux chocs et peuvent s’adapter facilement aux grandes dimensions. Même munis d’équipements retardateurs d’effraction, ils n’offrent qu’une résistance moyenne. Conçus pour le neuf ou la rénovation, ils peuvent être manœuvrés manuellement ou être motorisés et leur coffre peut s’installer à l’extérieur ou à l’intérieur de l’habitation selon la place disponible.

Le volet pliant, le modèle idéal pour des espaces étroits

Les volets pliants, type persiennes, sont surtout recommandés pour des espaces étroits ou proches d’un obstacle. Ils se logent dans l’épaisseur du mur comprise entre la fenêtre et la baie et sont donc pratiques quand se trouvent des végétaux de part et d’autres, sur les murs extérieurs. Discrets une fois repliés, le point faible des volets pliants reste la solidité à cause des nombreuses charnières qui l’équipent. Côté sécurité, ils peuvent être équipés de crochets qui condamnent les parties hautes et basses. Ce n’est pas forcément un modèle de volets que l’on choisit pour isoler thermiquement un logement et ils ne proposent malheureusement que peu d’options.

Les volets coulissants pour l’effet esthétique

Les volets coulissants se déplacent latéralement dans un rail pour venir se ranger parallèlement à la façade. Ils offrent un esprit résolument design mais sont encore peu répandus. Il existe également des modèles à galandage, dont les vantaux disparaissent complètement dans les parois du mur. Les coulissants peuvent être motorisés et permettent de multiples positions intermédiaires pour faire varier l’afflux de lumière. Pour assurer leur sécurité, un dispositif empêche le déraillement et il est possible de verrouiller le guidage d’une manière assez simple à mettre en œuvre.


Les Volets