Volets : Le choix de l’ouverture

Volets pliants

A ouverture manuelle ou motorisés, les volets présentent différents niveaux de confort au quotidien. Grâce à une sangle, une manivelle, un interrupteur, par télécommande ou dotés d’un moteur solaire, la manipulation est plus ou moins aisée.

Le choix d’une ouverture manuelle

  • On peut manœuvrer tous types de volets de manière manuelle. Pour les volets battants, pliants et coulissants, il faut intervenir directement sur le volet en passant par la fenêtre.
  • Pour le volet roulant, il existe deux systèmes : par sangle ou par manivelle.
  • La manœuvre par sangle s’effectue par tirage et relâchement de cette sangle mais le système n’est plus très répandu. Le risque est de précipiter le volet dans sa position fermée si la sangle vient à lâcher. Par ailleurs, la sangle a tendance à se salir et est très difficile à nettoyer. Elle peut aussi s’abîmer là où elle frotte mais il est possible de la changer.
  • La manivelle réclame un peu plus de temps pour l’ouverture et la fermeture que la sangle. Elle s’actionne à l’aide d’une tringle coudée à l’aide des deux mains et elle permet d’arrêter facilement le volet à la hauteur désirée. Elle est compliquée à réparer et il est préférable d’éviter les à-coups qui accélèrent l’usure du mécanisme.

Le choix d’une ouverture motorisée

Hormis le volet pliant, tous les types de volets peuvent être équipés d’une motorisation qui, associée à une installation domotique, est la solution d’utilisation la plus confortable. Il en existe 3 sortes : par interrupteur, par télécommande, ou par moteur solaire.

  • L’interrupteur mural est installé en applique ou encastré et nécessite la pose de câbles électriques dans la maçonnerie, pas toujours évidente à réaliser en rénovation de manière esthétique. Cependant, il offre la possibilité de programmation.
  • La télécommande à distance permet de contrôler chaque volet individuellement ou tous les volets en même temps à l’aide d’un boîtier et d’arrêter la descente ou la fermeture à tous moments. Attention à ne pas égarer les télécommandes dans l’habitation. Seul le moteur dans le coffre du volet doit être alimenté par de l’électricité.
  • Il existe des volets roulants solaires et autonomes qui ne nécessitent aucun raccordement électrique. Ces moteurs solaires fonctionnent sur batteries et peuvent actionner le volet automatiquement en fonction du degré d’ensoleillement et de la température extérieure, gérant ainsi les pics de chaleur l’été et les déperditions calorifiques en hiver.

 


Les Volets