Fenêtres : le Choix de l’Ouverture

Ouvertures fenetre

Lors du choix de l’ouverture de vos fenêtre, outre l’aération de votre habitat, plusieurs éléments sont à prendre en compte : l’espace habitable, l’encombrement, et la sécurité. Si l’ouverture à la française est la plus répandue, d’autres types d’ouverture sont possibles : oscillo-battante, coulissante et à galandage. On vous aide à choisir celle qui répondra le mieux à vos attentes.

L’ouverture à la française

C’est l’ouverture la plus classique, et la moins onéreuse, qui met en œuvre deux battants s’ouvrant vers l’intérieur. Ce système permet une ouverture large de la fenêtre et, de ce fait, un renouvellement rapide de l’air.

En revanche, son plus gros inconvénient est son encombrement, car, une fois ouverte, la fenêtre empiète sur le volume disponible de la pièce. De plus, gare à l’inondation : si elle est ouverte, la fenêtre à la française n’empêche pas la pluie et autres intempéries d’entrer !

L’ouverture oscillo-battante

Les modèles à ouverture oscillo-battante disposent, en plus de l’ouverture battante sur un axe vertical, d’un soufflet qui permet d’entrebâiller la fenêtre sur sa partie haute, sur un axe horizontal. Cette option offre la possibilité d’aérer sans avoir une large ouverture, en laissant s’échapper l’air chaud (qui monte) par la partie supérieure tout en laissant entrer l’air frais par la partie inférieure.

L’ouverture oscillo-battante permet d’éviter que la fenêtre ne claque au moindre coup de vent, de plus, elle est pratique pour éviter les accidents avec les jeunes enfants, surtout si elle équipe une pièce à l’étage. En revanche, si vous avez un chat, il risque de se coincer en essayant de sortir ou d’entrer : ce type d’ouverture est pour lui un véritable piège !

La fenêtre oscillo-battante est souvent utilisée pour les fenêtres de toit. Dans ce cas, elle sera facile à nettoyer car elle se bascule complètement.

Il existe aussi des fenêtres à l’italienne qui s’ouvre vers l’extérieur sur un axe horizontal en partie basse. Elles offrent exactement l’ouverture contraire d’une fenêtre à soufflet.

Plus rare, la fenêtre à guillotine s’ouvre et se ferme par glissement vertical d’une partie de la fenêtre. On la trouve plus fréquemment en Grande-Bretagne et dans les pays nordiques.

La fenêtre coulissante

Souvent utilisée pour les larges baies vitrées, ce type d’ouverture peut tout de même se révéler très utile pour les fenêtres de plus petites envergures dans les cuisines, libérant l’espace pour la pose d’équipement ménager.

Les fenêtres coulissantes s’ouvrent horizontalement par glissement d’un vantail sur l’autre avec 2, 3 ou 4 vantaux. Leurs défauts est d’être moins résistantes au vent que les fenêtres à battants et de laisser passer l’air si l’installation n’a pas été réalisée dans les règles de l’art. Côté pratique, l’entretien n’est pas facilité par le glissement d’un vantail sur l’autre.

L’ouverture à galandage

Il s’agit de fenêtres coulissantes dont les vantaux disparaissent complètement dans les murs.

Ce système optimise l’ouverture en laissant pleinement l’accès à l’extérieur une fois les fenêtres ouvertes.

Seul bémol, dans le cas d’une rénovation, ce type d’ouverture exige de gros travaux. Avant de tout casser, on peut imaginer installer une cloison de doublage à l’intérieur de la pièce, ce qui permettra aux baies de disparaître ; mais cette cloison empiète un peu sur la superficie de la pièce. On peut aussi envisager de tout simplement laisser les vantaux coulisser le long des murs, sachant que, dans ce cas, positionner un meuble sera impossible.

Avant de choisir le type d’ouverture, vous devrez prendre les dimensions de vos fenêtres, afin de savoir si vous pouvez faire installer une fenêtre standard, ou si le sur-mesure est nécessaire.


Les Fenêtres