Dépose partielle des fenêtres : une solution économique

fenetre

Remplacer ses anciennes fenêtres par de nouvelles menuiseries permet d’améliorer l’isolation d’une habitation. La dépose partielle est la technique employée pour sa facilité de mise en œuvre. Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

En quoi consiste la dépose partielle ?

La dépose partielle, souvent préférée en rénovation, consiste à remplacer uniquement les parties ouvrantes des fenêtres en conservant le cadre existant.

L’ancien cadre, appelée dormant, est donc conservé et l’on s’en sert d’appui pour venir le recouvrir par la nouvelle menuiserie et ses habillages. Pour venir s’appuyer sur l’ancien dormant, celui-ci doit être en bon état : pas de traces de moisissures ni de déformations. On ne démonte que les gonds, les fiches, les cochonnets et la barre d’appui.

Quid de la pose de la nouvelle fenêtre ?

On fixe d’abord le dormant de rénovation sur l’ancien. Il faut donc bien contrôler son aplomb et son niveau. Les ouvrants ou les parties ouvrantes, viennent ensuite s’y fixer. Un réglage est parfois nécessaire, c’est pourquoi il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel spécialisé dans la pose de fenêtres. L’étanchéité est assurée par la pose de joints pré-comprimés sur la nouvelle fenêtre et de joints en silicone sur le cadre.

Il faut ensuite s’occuper des habillages : à l’intérieur, ils sont collés autour du cadre de la nouvelle fenêtre, à l’extérieur, ils sont réalisés par des cornières.

Quotatis vous permet de trouver des artisans menuisiers qualifiés et disponibles près de chez vous.

En réalisant une demande de devis vous pourrez comparez jusqu'à 5 propositions d'artisans pour réaliser vos travaux

Demander un devis

Avantages et inconvénients de la dépose partielle

  • Le principal avantage d’une dépose partielle est une mise en œuvre rapide de nouvelles menuiseries avec des contraintes limitées si vous occupez les lieux.
  • Vous évitez tous les travaux de maçonnerie inhérents au changement d’un dormant et l’implication sur la décoration intérieure est quasiment nulle.
  • Cette simplicité et cette rapidité font qu’il s’agit d’une option plus économique que la dépose totale.
  • En revanche, la dépose partielle peut faire perdre en luminosité. Tout dépend des modèles choisis et des matériaux. Mais le fait de venir poser un nouveau cadre sur un dormant existant engendre nécessairement une baisse de superficie de la surface vitrée.
  • Bien que recouvert par un nouveau dormant, l’ancien dormant est forcément fragilisé et des problèmes de ponts thermiques au niveau des liaisons sont souvent constatés. Ce qui a un impact sur la qualité de l’isolation.

A savoir :

Le remplacement d’un simple vitrage par un double vitrage ou la pose d’un survitrage sont deux autres solutions pour éviter de changer de menuiseries, mais pas toujours réalisable selon l’état du dormant. De plus, le confort thermique est loin d’être aussi efficace qu’avec une nouvelle fenêtre.

 

[yasr_visitor_votes]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *