Toiture : surélever pour gagner en espace de vie

Surélévation toiture

Besoin de quelques m2 supplémentaires ? Pensez à l’option surélévation de toiture de manière à pouvoir ajouter un étage. Comment faire au mieux pour ne pas détériorer la structure existante ? L’important est de bien étudier le projet avant de se lancer.

Pourquoi surélever ?

La surélévation de toiture pour la création d’un étage est une alternative à l’aménagement des combles quand celui-ci n’est pas possible parce qu’il vous faut, pour des raisons esthétiques dictées par la commune ou la région, conserver la même pente de toit. Cette surélévation est souvent mise en place lorsque la pente du toit est inférieure à 30° et qu’aucune modification de pente n’est tolérée.

Surélévation : deux solution selon la pente de toiture

  • Si vous n’avez pas le droit de modifier la pente du toit, celui-ci peut être surélevé grâce à la création de murs à une hauteur classique au-dessus de la structure existante (1,80 m en moyenne). Ossatures en bois ou en parpaings sont les deux options possibles mais l’ossature en bois est souvent privilégiée car elle est plus légère et plus rapide à mettre en œuvre d’autant qu’elle est souvent préfabriquée en atelier.

Cette surélévation peut être partielle ou sur l’ensemble de la surface de la maison, selon votre budget ou vos besoins. De toutes les manières, la toiture devra être déposée puis réinstallée après travaux.

  • Si vous avez le droit de modifier légèrement la pente, vous pouvez choisir une simple rehausse de toiture avec la création de murs de 0,80 à 1 m en moyenne.

A savoir :

pour ce type de chantier, il faut absolument passer par des professionnels, bénéficiant d’une garantie décennale, car il ne faudrait pas que cette nouvelle extension fragilise le bâti existant. Une entreprise peut être labellisée Qualibat, gage de fiabilité. Si vous avez le moindre doute lors de votre choix de prestataires, renseignez-vous auprès de la CAPEB (Chambre Artisanat et Petites Entreprises du Bâtiment) de votre lieu de résidence qui dispose de toutes les informations nécessaires.

 

Surélever sa toiture et accès à créer

Prévoyez l’accès à ce nouvel étage en pensant à l’emplacement de l’escalier qui peut avoir une emprise au sol de 1,60 à 4 m2, selon le modèle et sa forme. L’ouverture dans le plancher ou trémie doit aussi être étudiée pour être aussi large que les marches et longue de 2 mètres minimum pour éviter de se cogner la tête en montant comme en descendant. Si le nouvel espace est dédié aux enfants, posez une rampe ou main courante, le long de l’escalier, qui sécurise la montée et la descente.

Une occasion pour rénover a toiture

La rehausse de la toiture peut être l’occasion de vérifier et de rénover la couverture du toit. En effet, cela évite d’avoir à déplacer plusieurs fois un couvreur et la main d’œuvre sera moindre que lors de deux interventions séparées.

Profitez-en aussi pour étudier la possibilité d’une méthode d’isolation par l’extérieur, le sarking, très performante et qui vous permet de ne pas empiéter sur le volume habitable et de conserver la charpente apparente dans votre nouvel espace.