Le mur de clôture

Délimiter sa propriété, soutenir une structure en hauteur ou de délimiter des espaces à l’intérieur même de son jardin est possible avec un mur de clôture. Quel matériau privilégier, quel est le prix d’un mur de clôture ? Lire la suite ! 

Les différents matériaux pour le mur de clôture 

Avant de lancer la construction de votre mur de clôture, vous devez réfléchir aux matériaux que vous souhaitez utiliser. Il existe principalement trois matériaux qui peuvent se décliner sous diverses formes.

La clôture en pierre  

Le principal atout d’un muret en pierre est son esthétique et son côté naturel. Différents types de pierres peuvent être utilisées :

  • Les pierres naturelles (grès, granit, calcaire) : bien que plus onéreuses, elles confèrent un côté naturel au muret.
  • Les pierres reconstituées: il s’agit de béton moulé qui imite la pierre naturelle. Elles ont l’avantage d’être plus abordables.  

La clôture en brique

Elle offre une large gamme de coloris et son installation est plus aisée par rapport à la pierre. On peut recourir à diverses sortes de briques :

  • Les briques ordinaires : utilisées pour les structures non porteuses, elles peuvent être repeintes mais nécessitent l’application d’un enduit.
  • Les briques de parement : ce sont les briques dites « de façade ». Elles existent sous plusieurs couleurs et sont résistantes aux intempéries de toutes sortes (averses, vent, gel).
  • Les briques de construction : ce sont les briques les plus durables.  

La clôture en parpaing

Constitué de blocs de béton, le muret en parpaings est durable et résistant en plus d’être bon marché. On distingue deux genres de béton :

  • Le béton traditionnel : il est résistant et bon marché. Il offre aussi la possibilité d’effectuer des finitions (enduit, crépi).
  • Le béton cellulaire (composé de ciment, sable, chaux, bulles de gaz) : léger, écologique et résistant au feu, il nécessite l’application d’un enduit pour un aspect esthétique optimal.

Suivant le matériau choisi, deux types d’assemblages sont ensuite possibles :

  • La pose sèche (le fait de disposer simplement les pierres les unes sur les autres), uniquement pour les murets constitués de pierre,
  • La pose avec application de mortier, est généralement utilisée pour les briques et le parpaing.

Bon à savoir

Pour un muret à l’intérieur de votre propriété, vous n’avez pas besoin d’autorisation ou de déposer une déclaration préalable de travaux. Cependant, si le muret représente une clôture, il faut vous rendre en mairie pour connaître les démarches à effectuer.

 

Quel prix pour la construction d’un mur de clôture ?

  • Le prix d’un mur de clôture peut être estimé en moyenne à 100 euros pour des petits murets en pierres naturelles n’excédant pas 40 cm de hauteur.
  • Pour des murets en parpaings ou en briques il faut compter entre 1000 et 6000 euros de budget, pour une hauteur d’un mètre.

Vous êtes désormais expert en mur de clôture ! Vous pouvez dès à présent réaliser votre projet en toute connaissance de cause.