Climatisation réversible : fonctionnement et conseils

Climatisation réversible

Opter pour une climatisation réversible permet de rafraîchir la maison l’été mais aussi de la chauffer en période hivernale. Comment fonctionne-t-elle ? Est-elle facile à installer ? Quels sont les avantages et les inconvénients ?

La climatisation réversible propose un même mode de fonctionnement pour refroidir et chauffer. Il s’agit en réalité d’une pompe à chaleur air-air qui permet d’économiser jusqu’à 50 % d’énergie l’hiver pour chauffer puisque la restitution de chaleur est 3 fois supérieure à celle dont a besoin l’appareil pour fonctionner. Les systèmes de climatisation actuels sont de plus en plus performants mais aussi plus précis, offrant un degré de régulation électronique très pointu.

Un bilan thermique est indispensable pour savoir si ce mode de chauffage et de refroidissement est bien adapté à vos besoins. Les habitudes de vie dictent la puissance de l’appareil. Sous-dimensionné, celui-ci ne vous sera d’aucune utilité, sur-dimensionné, il engendre un surcoût inutile à l’achat.

Comment fonctionne la climatisation réversible ?

La climatisation réversible récupère les calories dans l’air, afin de les réchauffer ou de les refroidir pour vous apporter la température adéquate. Elle diffuse le chaud ou le froid par le biais de l’ai pulsé.

Le climatiseur est constitué d’un évaporateur, d’un condenseur, d’un détendeur et d’un compresseur. La chaleur est absorbée par le liquide frigorigène qui circule dans l’unité intérieure. Le détendeur sert à faire baisser la température du fluide.

Il existe plusieurs types de climatisations ou de pompes à chaleur air-air réversibles dont les splits muraux, les plus régulièrement installés, souvent au-dessus d’une porte puisque l’air froid descend.

Le monosplit comporte une unité intérieure et une extérieure alors que les multisplits déclinent plusieurs unités intérieures avec, toujours, une seule unité extérieure. Les appareils intérieurs peuvent fonctionner à des températures différentes.

Pour une habitation de grande surface, il est plutôt conseillé d’envisager l’installation d’une PAC air-air gainable qui peut être être intégrée dans un faux-plafond par exemple.

A savoir : Pensez à établir un contrat d’entretien au moment de l’installation de votre climatisation qui engage votre frigoriste à venir nettoyer régulièrement le système afin d’éviter tous risques de pannes.

Avantages et inconvénients d’une climatisation réversible

Avantages : Outre les économies d’énergie qu’engendre la pose d’une climatisation réversible, vous bénéficiez en plus d’un gain de place essentiel puisque l’appareil allie deux fonctions : rafraichissement et chauffage. Cela évite de multiplier les équipements, réduit les coûts d’installation et de maintenance.

Inconvénients : Si la température extérieure descend au-dessous de 5°C, l’utilisation d’un chauffage d’appoint est nécessaire puisque le fonctionnement de cette climatisation dépend des conditions météorologiques. L’unité extérieure peut engendrer des nuisances sonores. Il existe des plots anti-vibrations qui permettent de désolidariser l’unité de la maison et d’éviter la propagation des vibrations. Mais cette nuisance ne doit pas être un problème pour le voisinage : sachez que le seuil limite à partir duquel une infraction est constatée est de 25 dB(A) à l’intérieur d’une habitation.


La climatisation