Climatisation réversible : fonctionnement et conseils

Climatisation réversible

Opter pour une climatisation réversible permet de rafraîchir la maison l’été mais aussi de la chauffer en période hivernale. Comment fonctionne-t-elle ? Est-elle facile à installer ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Toutes les réponses à vos questions dans notre dossier.  

Créer votre projet Climatisation

Qu’est-ce que la climatisation réversible ?

La climatisation réversible propose un même appareil pour refroidir et chauffer. Il s’agit en réalité d’une pompe à chaleur air-air qui permet d’économiser jusqu’à 50 % d’énergie l’hiver pour le chauffage puisque la restitution de chaleur est 3 fois supérieure à celle dont a besoin l’appareil pour fonctionner.

Les systèmes de climatisation actuels sont de plus en plus performants mais aussi plus précis, offrant une possibilité de régler au degré près la température grâce à une régulation électronique très pointue.

Bon à savoir 

Aujourd’hui, la plupart des climatiseurs traditionnels peuvent aussi être équipés d’un système de réversibilité. Renseignez-vous auprès de votre revendeur !

 

Comment fonctionne la climatisation réversible ?

La climatisation réversible récupère les calories dans l’air afin de les réchauffer ou de les refroidir pour vous apporter la température souhaitée. Elle diffuse le chaud ou le froid par le biais de l’air pulsé. Le climatiseur est constitué d’un évaporateur, d’un condenseur, d’un détendeur et d’un compresseur. La chaleur est absorbée par le liquide frigorigène qui circule dans l’unité intérieure. Le détendeur sert quant à lui à faire baisser la température du fluide.

Il existe plusieurs types de climatisations ou de pompes à chaleur air-air réversibles dont les splits muraux, les plus régulièrement installés, souvent au-dessus d’une porte, puisque l’air froid descend.

  • Le monosplit se compose d’une unité intérieure et d’une unité extérieure, alors que les multisplits se déclinent en plusieurs unités intérieures reliées à la même unité extérieure. Celles-ci peuvent être au nombre de 2 à 5 au maximum et placées dans différentes pièces de la maison. Les appareils intérieurs peuvent donc fonctionner simultanément à des températures différentes, pour un confort optimal !
  • Enfin, pour une habitation de grande surface (jusqu’à 200 m² environ), il est plutôt conseillé d’envisager l’installation d’une PAC air-air gainable (ou pompe à chaleur centralisée air-air) qui peut être être intégrée dans un faux-plafond ou dans les combles par exemple. Ce système est particulièrement esthétique car on ne distingue à l’oeil nu que les simples grilles de diffusion.

Bon à savoir 

Quel que soit le système de climatisation réversible installé, pensez à établir un contrat d’entretien au moment de l’installation de votre climatisation. Ce contrat engage votre installateur, ou frigoriste à venir nettoyer régulièrement le système afin d’éviter tous risques de pannes.

 

Avantages et inconvénients d’une climatisation réversible

Si la climatisation réversible est tant plébiscitée, c’est qu’elle regroupe beaucoup d’avantages. Outre les économies d’énergie substantielles qu’engendre la pose d’une climatisation réversible, vous bénéficiez en plus d’un gain de place inestimable puisque l’appareil rassemble deux fonctions : rafraîchissement et chauffage. Cela évite de multiplier les équipements, réduit donc les coûts d’installation et de maintenance.

Aussi, la climatisation réversible permet de réguler au dixième de degré près la température de votre habitation : il s’agit donc d’un appareil particulièrement performant.

Malgré tout, la climatisation réversible, comme toute installation, a aussi quelques inconvénients qu’il convient de souligner.

Par exemple, si la température extérieure descend en-dessous de 5°C, l’utilisation d’un chauffage d’appoint est nécessaire puisque le fonctionnement de cette climatisation dépend en partie des conditions météorologiques. Sous -10 ou -15°C, votre système risque même d’arrêter de fonctionner !

L’unité extérieure peut quant à elle ,engendrer des nuisances sonores, même s’il existe des plots anti-vibrations qui permettent de désolidariser l’unité de la maison et d’éviter la propagation des vibrations. Soyez particulièrement attentif à ce point : la nuisance sonore de vos appareils ne doit pas être un problème pour le voisinage et ne doit donc pas dépasser le seuil limite de 25 dB(A).

Enfin, il faut garder à l’esprit que l’installation d’une climatisation réversible de plus de 12 kW est soumise à une obligation de contrôle tous les 5 ans (et la 1ère année après installation) !

Quid de l’entretien d’une climatisation réversible

A part une visite de contrôle par un professionnel à intervalles réguliers, il n’est pas nécessaire d’effectuer un entretien de votre climatisation réversible trop souvent.

Toutefois, il est conseillé de vérifier régulièrement l’état du circuit de fluide frigorigène et du cycle de dégivrage pour prévenir les risques de fuite. Aussi, un nettoyage toutes les deux à trois semaines permet un fonctionnement optimal de votre pompe à chaleur tout au long de l’année.

Assurez-vous que votre appareil soit éteint avant toute manipulation. Dépoussiérez doucement le filtre avec un aspirateur puis nettoyez avec une éponge savonneuse. Veillez à dépoussiérer également l’intérieur de l’unité intérieure si nécessaire !

Le prix d’une climatisation réversible

La climatisation réversible coûte généralement de 10 à 20% plus cher qu’un climatiseur classique. On estime le prix moyen d’une climatisation réversible entre 5 000 et 8 000 €.

  • Pour une climatisation monosplit en kit prêt-à-poser (la moins chère), comptez entre 700 et 1 500 €.
  • Pour une climatisation réversible multisplit en revanche, les prix d’un modèle à faible puissance (moins de 2,5 kW) débutent environ à 1 500 € et peuvent grimper jusqu’à 3 000 €.

Au prix de l’équipement, il faut bien sûr ajouter le prix de la main d’oeuvre appliquée par l’artisan auquel vous faites appel. Celui-ci varie généralement entre 500 et 2 000 € en fonction du nombre d’unités à installer, des spécificités de votre chantier, et de la région. 

Mais ce n’est pas tout ! Contrairement aux idées reçues, sachez qu’un grand nombre de critères entrent en compte dans le prix d’une climatisation réversible, à part le modèle et le tarif de l’artisan. Voici les principaux :

    • La puissance frigorifique et calorifique de votre climatiseur,
    • La consommation d’énergie en kWh,
    • Le rendement de la climatisation réversible (indiquée sur son étiquette par le taux EER en mode froid et le taux COP en mode chaud),
    • La marque,
    • L’étiquette énergétique de l’appareil (entre A et G),
    • Les options supplémentaires de la climatisation réversible.

Pour être certain du prix total réel de vos travaux, il est conseillé de demander des devis, gratuits et en ligne, la solution la plus rapide. De ce fait, vous pourrez estimer avec précision le montant de votre facture totale et évitez les mauvaises surprises. 

Quelles démarches pour l’installation d’une climatisation réversible ?

Vous êtes locataire 

Sachez que même en location, il est possible de procéder à l’installation d’une climatisation réversible. Les travaux seront à votre charge, après autorisation de votre propriétaire, qui devra déposer une déclaration préalable de travaux en Mairie.

De ce fait, votre propriétaire, peu refuser que vous installiez une climatisation, même si c’est vous qui prenez en charge le montant des travaux. 

Vous êtes propriétaire

Si vous habitez dans une copropriété, vous devrez obtenir l’accord de la majorité des copropriétaires , essentiel pour procéder à l’installation d’une climatisation réversible. Et une fois votre déclaration préalable de travaux déposée en Mairie (formulaire Cerfa n° 13703*06), votre dossier sera accepté (ou refusé) dans un délai d’un mois.

A noter 

Malgré ses nombreux avantages, la climatisation réversible n’est peut-être pas faite pour vous ! Un bilan thermique est indispensable pour savoir si ce mode de chauffage et de refroidissement est bien adapté à votre logement mais aussi à vos besoins. Les habitudes de vie sont un critère déterminant pour évaluer la puissance de l’appareil. Sous-dimensionné, celui-ci ne vous sera d’aucune utilité, sur-dimensionné, il engendre un surcoût inutile à l’achat.

 

 

Vous avez maintenant toutes les informations nécessaires pour l’installation d’un système de climatisation réversible !  


Avantages et inconvénients
  • 2 fonctions : chauffage + climatisation
  • chauffage d’appoint nécessaire quand la température descend à moins de  5°C
  • unité extérieure qui peut être un peu bruyante et inesthétique