Le chauffage au gaz propane-butane (GPL)

Chaudière-GPL

Le chauffage GPL est une très bonne solution pour un logement bien isolé non relié au réseau gaz. Il est cependant nécessaire d’installer une citerne GPL, c’est-à-dire prévoir un espace pour stocker le gaz propane butane. Celle-ci peut être enterrée.

L’eau chauffée par la chaudière peut à la fois servir pour le chauffage de l’habitat et pour une utilisation sanitaire (douches, vaisselles etc.).

Quels sont les avantages du chauffage au GPL ?

Les points forts du chauffage au GPL sont similaires à ceux du gaz naturel, notamment en termes de répartition de la chaleur et réglage de la température. De plus, de nombreuses chaudières sont compatibles avec le gaz de pétrole liquéfié. Le rendement calorique est stable, et élevé : de 0.92 à 0.97 de PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur).

Concernant l’usage, le chauffage au GPL est proche du chauffage au fioul. Il faut prévoir de l’espace pour un réservoir, bouteille de gaz ou citerne à l’extérieur de votre habitation, sous terre ou visible, on parle alors de citerne enterrée ou aérienne. Les normes d’installation sont strictes, toutes les habitations ne peuvent pas disposer de gaz en citerne ou être accessible à la distribution de gaz.

Enfin, l’installation de système de chauffage au gaz propane butane doit être réalisée par des professionnels agréés, et contrôlée par des organismes indépendants et des sociétés gazières.

Chauffage au GPL : les inconvénients

L’obligation d’installation d’une citerne gaz dans la propriété et la réglementation autour de cette mise en place est très contraignante pour les usagers.

De plus le propane est plus cher que le gaz naturel et le prix du gaz varie de façon plus importante.

Enfin, l’opacité du marché du GPL et les clauses d’exclusivité du contrat avec le distributeur de gaz, n’en simplifient pas l’accès.

Butane ou Propane : quelle est la différence ?

Ces deux types de gaz sont le complément naturel de l’essor de l’utilisation des énergies renouvelables. Le gaz butane et le gaz propane sont dédiés à un usage domestique et sont généralement proposés à des prix similaires. Ils ont pourtant leurs spécificités propres et un mode de fonctionnement différent.

  • Le gaz butane est principalement utilisé dans la cuisine, c’est-à-dire pour la cuisson des aliments.
  • Le gaz propane est utilisé pour le chauffage de la maison, c’est donc celui-ci qui est évoqué ici.

Gaz propane : quels fournisseurs et quelle système de facturation?

  • Le marché français du gaz propane est largement dominé par cinq fournisseurs de gaz : Antargaz, Butagaz, Primagaz, Vitogaz et Finagaz.
  • Les contrats proposés varient selon les fournisseurs, il faut inclure le prix de la citerne GPL et l’abonnement. La facturation du gaz propane s’effectue en tonne et non en KWh comme pour les autres combustibles.
  • Le prix à la tonne est souvent modulé selon la saison, selon les modalités de livraison et selon les quantités livrées. 

Les chaudières au gaz propane

Les chaudières au gaz propane sont les mêmes que celles au gaz naturel, le fonctionnement est identique puisque le combustible principal est toujours le méthane.

Prix moyen d'une chaudière GPL

De 2000 à 7000€

Il s'agit d'une fourchette large. Tout dépend du modèle choisi et de sa puissance.

Durée moyenne des travaux

1 à 2 jours

La durée d'installation dépend de la complexité du chantier.


Avantages et inconvénients
  • Prix d’achat moins élevé que la chaudière au fioul – Entretien facile, rapide et moins cher qu’une chaudière au fioul
  • Emissions de CO2 moins élevées que le gaz naturel ou le fioul
  • En général mise à disposition de la citerne gratuitement ou à faible prix de location sous réserve d’un contrat de livraison et de maintenance
  • Excellent rendement énergétique suivant le type de chaudière (de 90% à plus de 100%)
  • Egalement utile pour la cuisson en plus du chauffage et l’eau sanitaire
  • Coût du GPL plus élevé que le gaz naturel, le fioul ou l’électricité
  • Coût d’une chaudière au GPL plus élevé qu’une chaudière au gaz naturel
  • Nécessité d’un approvisionnement régulier pour le GPL et de la pose d’une citerne pour le stocker
  • Nécessité d’un entretien de la chaudière mais aussi de la citerne